Le paradis des santons se cache à la Taconnerie

MiniaturismeCes vingt dernières années, quelque deux mille figurines venues des quatre coins du monde ont rejoint la crèche de Béatrice Jornot.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Béatrice Jornot a passé une semaine à organiser sa crèche. Le premier jour de décembre arrivé, l’organiste a soigneusement placé ses quelques deux mille santons, la végétation, les églises et les maisons miniatures aux quatre coins de son spacieux appartement de la place de la Taconnerie. Sa ville miniature s’étend sur la table de sa salle à manger, sur son magnifique piano à queue ainsi que sur une petite table de salon. Un voisin a installé un système électrique permettant d’illuminer les chaumières...

Retrouvez l’article complet dans la version papier de la Tribune de Genève de ce week-end.

Créé: 03.01.2014, 17h13

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...