Passer au contenu principal

Un pactole d'un demi-milliard de francs arrose Genève et Anières

Un transfert de patrimoine portant sur plusieurs milliards de francs est à l'origine de recette fiscale extraordinaire.

La nouvelle est arrivée comme le printemps. Sans prévenir et avec le soleil. Les rentrées fiscales annoncées par le Canton à la petite commune d’Anières prévoient un excédent de… 120 millions de francs! Une fois bien assis, Patrick Ascheri, maire de cette Municipalité de 2500 âmes, a bien relu le courrier de l’Administration fiscale. «Ça a été un choc, on ne s’y attendait vraiment pas.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.