Passer au contenu principal

L’ouverture des Vernets aux sans-abri conduira à la fermeture des sleep-in

Le Collectif à l’origine de ce dispositif de nuit se voit contraint de cesser son activité de terrain, faute de financement.

La halle de gymnastique de Geisendorf fermera son sleep-in au plus tard le 21 avril.
La halle de gymnastique de Geisendorf fermera son sleep-in au plus tard le 21 avril.
LAURENT GUIRAUD

Un communiqué rédigé au passé simple ne présage jamais rien de bon. Or voilà que le Collectif d’Associations pour l’Urgence SocialE, autrement appelé CAUSE, s’adresse à la presse en conjuguant ses verbes comme on le fait dans les nécrologies.

D’abord le récapitulatif d’une année d’activité humanitaire intense en faveur des sans-abris, commencée par le montage symbolique d’un village de 200 tentes sur la plaine de Plainpalais, suivi du déploiement concret des haltes de nuit et sleep-in au cœur des temples et gymnases de la ville.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.