Passer au contenu principal

Après l'orage, les arbres sont sous haute surveillance

Plusieurs parcs sont fermés le temps d'inspecter les arbres. Quant au réseau d'eau, il va devoir s’adapter à des événements violents appelés à se multiplier.

Un arbre arraché à cause du violent orage de samedi.
Un arbre arraché à cause du violent orage de samedi.
Enrico Gastaldello
L'orage surplombant Genève.
L'orage surplombant Genève.
DR
Un arbre est tombé juste à côté des balançoires près de la place de jeu au parc Bertrand.
Un arbre est tombé juste à côté des balançoires près de la place de jeu au parc Bertrand.
Aymeric Dejardin-Verkinder
1 / 6

La tempête qui s’est abattue samedi sur Genève laissait encore de nombreuses traces de son passage lundi. Dans les vignes, dans les champs, mais aussi dans les parcs de la ville, sérieusement ébranlés par les violentes bourrasques.

Combien d’arbres ont-ils succombé à l’orage? «Les dégâts sont à l’image de cette tempête exceptionnelle, relève Daniel Oertli, chef du Service des espaces verts (SEVE) de laVille de Genève. Beaucoup d’arbres ont été touchés, davantage sur la Rive gauche.» Mais le bilan n’a pas encore été dressé. «De nombreuses branches cassées sont restées coincées dans la couronne des arbres. Nous faisons des inspections avant qu’elles ne tombent.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.