En novembre, le chômage a baissé à Genève alors qu'il a augmenté en Suisse

ÉconomieAu mois de novembre, le taux de chômage s'est établi à 3,7%, soit 229 inscrits de moins. Sur l'ensemble de la Suisse, il a augmenté à 2,3%.

En un an, le nombre de chômeurs a diminué de 7,8% à Genève.

En un an, le nombre de chômeurs a diminué de 7,8% à Genève. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au mois de novembre, le taux de chômage a diminué à Genève et s'établit à 3,7% (-0,1 point) avec 9234 personnes au chômage fin novembre (y compris les chômeurs en fin de droit), soit une diminution de 229 chômeurs en un mois (-2,4%). Au plan national, le nombre de chômeurs est en hausse (+4,6%) et le taux de chômage augmente pour s'établir à 2,3% (+0,1 point). En comparaison annuelle (novembre 2018 – novembre 2019), l'effectif des chômeurs diminue de 7,8% à Genève (diminution de 3,8% au plan suisse) et celui des demandeurs d'emploi recule de 5% (diminution de 4,1% au plan suisse).

Durant le mois de novembre, le nombre de chômeurs de sexe masculin a reculé de 1,1% et celui des chômeurs de sexe féminin diminue de 3,9%. Selon la nationalité, la variation enregistrée est de -2,3% pour les Suisses et de -2,6% pour les étrangers. Quant à l'évolution selon les groupes d'âge, le nombre de jeunes de moins de 25 ans a diminué de 2,3%, celui des 25 à 49 ans a reculé de 2,7% et celui des 50-64 ans s'est réduit de 1,7%.

Le nombre de chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an), dont la part correspond actuellement à 14% du total, a diminué de 4,3% en novembre. La durée moyenne du chômage s'établit à 196 jours et augmente (+1 jour) par rapport au mois précédent (moyenne basée sur une semaine de 7 jours); elle était de 222 jours une année auparavant (novembre 2018).

En comparaison annuelle, on enregistre les plus fortes baisses dans l'hôtellerie et la restauration (-127 chômeurs), le commerce de gros (-65 chômeurs), les activités de services administratifs et de soutien (-63 chômeurs) et les arts, spectacles et activités récréatives (-44 chômeurs). Les plus fortes hausses sont enregistrées dans la banque (+32 chômeurs), l'agriculture, sylviculture et pêche (+17 chômeurs) et le commerce et réparation d'automobiles (+15 chômeurs).

En novembre 2019, 1764 demandeurs d’emploi ont été inscrits. Durant la même période, 1827 désinscriptions ont été enregistrées.

Créé: 09.12.2019, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Nouvelle épidémie en Chine
Plus...