Pas de nouvelles contaminations en Haute-Savoie

CoronavirusAucun test mené aux Contamines ne s’est avéré positif. Le Britannique qui a transité par Cointrin aurait déjà guéri, selon la presse locale.

Etienne Jacquet, le maire des Contamines-Montjoie, est heureux que la station ne soit pas tombée dans la psychose.

Etienne Jacquet, le maire des Contamines-Montjoie, est heureux que la station ne soit pas tombée dans la psychose. Image: Wikipédia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Soulagé, le maire des Contamines-Montjoie? «Vous n’imaginez pas», lâche Étienne Jacquet. L’intégralité des tests effectués dans la station haut-savoyarde après l’annonce de la contamination d’un Britannique qui y avait séjourné fin janvier s’est avérée négative.

«On a reçu près de 200 personnes. Cinquante-deux ont donné lieu à des prélèvements salivaires. Personne n’était porteur du virus», souffle Étienne Jacquet. Le maire se félicite que la station située à 75 km de Genève ne soit pas tombée dans la psychose. «Le pharmacien n’a pas vendu un seul masque», note-t-il, louant l’intense «travail d’information» effectué ces derniers jours.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

De l'autre côté de la Manche

Les onze Britanniques qui ont côtoyé un de leurs compatriotes porteur du virus sont, eux, toujours en quarantaine. Quatre adultes et un enfant ont été contaminés. Leur état est «stable et n'inspire pas d'inquiétude», selon les autorités sanitaires françaises.

On en sait d’ailleurs davantage sur ce «super propagateur», comme l’a surnommé la presse anglaise. Il s’agit d’un homme d’affaires de 53 ans, qui travaille pour une société gazière. C’est elle qui l’a envoyé à Singapour pour une conférence entre le 20 et le 23 janvier, où il a attrapé le coronavirus. Il a ensuite transité à deux reprises par Genève Aéroport lors de son séjour aux Contamines-Montjoie. Aucun passager ou membre de l’équipage n’ont été contaminés suite à son passage, assurait lundi l’OFSP. Selon le «Daily Mail», le patient anglais, hospitalisé à Londres, aurait guéri du Coronavirus «en cinq jours».

Créé: 11.02.2020, 16h01

Articles en relation

La Chine se remet au travail malgré la peur du coronavirus

Épidémie La pause du Nouvel-An finie, les salariés regagnent bureaux et usines. L’économie montre d’inquiétants signes d’essoufflement. Plus...

Coronavirus: le patient anglais a transité par Genève Aéroport

Santé Le Britannique a contaminé cinq de ses compatriotes en Haute Savoie. Aucune «mesure spécifique» n’a été prise à Cointrin. Plus...

L'OMS face au Coronavirus: tout comprendre en cinq points

Coronavirus En période de crise sanitaire mondiale, l’agence onusienne basée au bout du lac est en première ligne. Comment travaille-t-elle? Plongée en coulisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...