Nouvelle vague de licenciements et de démissions chez Gate Gourmet

AéroportL’équipe du groupe de restauration dédiée à l’aviation d’affaires à Cointrin traverse une zone de turbulences. L’État a été sollicité.

Gate Gourmet, propriété du groupe chinois HNA, emploie environ 150 personnes à l’aéroport de Genève.

Gate Gourmet, propriété du groupe chinois HNA, emploie environ 150 personnes à l’aéroport de Genève. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On dirait un tableau d’Edward Hopper. Le bâtiment est rectiligne, son béton sali par la pollution, et à l’intérieur, la lumière est froide. Sous les néons, on distingue des catelles blanches et des casseroles. Mais la gigantesque cuisine qui donne sur le tarmac, on ne la verra pas.

La «Tribune de Genève» n’a pas pu entrer. La direction de Gate Gourmet n’a pas voulu la recevoir ni même répondre à ses questions. Quatre ans après la grève spectaculaire au sein de l’entreprise de restauration, les tensions refont surface.

Surtout au sein de sa division dévolue à l’aviation d’affaires. Depuis janvier, plusieurs dizaines de cuisiniers et de livreurs y ont été licenciés ou ont démissionné, encore tout récemment. Le directeur RH a annoncé son départ.

Des employés pointent des conditions de travail qui se dégradent, des horaires ahurissants. Des appels de la direction, le soir, pour venir dans l’heure et travailler sans relâche une vingtaine, voire une trentaine d’heures. Le fait de devoir être disponible 24 heures sur 24 suscite la colère.

Plusieurs inspecteurs

«On aurait plus vite fait de dire combien de fois on a pris une pause que combien de fois on ne l’a pas prise», résume un employé. Dans une lettre en mai, une partie du personnel demande au directeur de Gate Gourmet à Genève «une réparation pour les préjudices subis, tant sur le plan moral que physique».

En janvier, un inspecteur de la convention collective nationale de travail (CCNT) pour les hôtels, restaurants et cafés l’indique clairement dans un rapport: les salaires sont payés en retard, aucun décompte sérieux des horaires n’est mis en place, les heures supplémentaires ne sont pas indemnisées. Autant de violations de la convention. L’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail (Ocirt) a ouvert une enquête en début d’année; elle est en cours, selon nos informations.

Executive Gourmet – la division du groupe consacrée à l’aviation d’affaires – a fusionné en mars avec Absolute Taste SA, un concurrent meyrinois qui œuvrait dans le même segment et qui a supprimé plusieurs postes juste avant ce rapprochement. La nouvelle entité s’appelle Absolute Taste powered by Gate Gourmet.

Les tensions du côté de l’aviation d’affaires sont plus fortes car la demande y serait plus exigeante, selon des employés. Du côté des compagnies de ligne, les commandes sont souvent identiques et les plats peuvent être préparés jusqu’à quarante-huit heures avant consommation. Pour les jets privés, les ordres tombent en tout temps, notamment la nuit, et on exige souvent des plats frais. On y côtoie même souvent l’extravagance (lire ci-dessous).

Les difficultés de l’aviation d’affaires à Cointrin (27 000 atterrissages et décollages l’an dernier, à peine plus que dix ans plus tôt) expliquent-elles ce rapprochement? Selon nos informations, le chiffre d’affaires d’Executive Gourmet a baissé de 13,7% en 2017 et, pour trouver des sources de revenu supplémentaires, une cuisine non destinée à l’aviation a vu le jour dans les locaux de Gate Gourmet.

Grève historique

Cette société s’est forgé une triste réputation dans le canton suite à un débrayage traumatisant il y a quelques années. Des employés ont fait grève pendant plus de neuf mois, entre septembre 2013 et juin 2014, suite à la dénonciation d’une CCT et à un licenciement collectif. L’Ocirt avait déjà été sollicité dans ce cadre.

«Une grève qui a marqué l’ensemble de l’aéroport», estime Jamshid Pouranpir, secrétaire syndical du SSP. «Les employés avaient fini par perdre, ils n’ont pas obtenu ce pourquoi ils s’étaient battus et cet échec est encore dans toutes les têtes.» Les tensions n’étaient pas nouvelles: des employés ont débrayé en 2003 et une autre grève avait été avortée de justesse en 2008.


45 000 francs de Château Petrus

Servir la clientèle de l’aviation d’affaires à Genève, c’est quelque chose. En 2017, un prince arabe a donné vingt minutes aux équipes d’Executive Gourmet pour qu’elles lui préparent une pizza margherita. Il a déboursé pour cela 500 francs, plus 500 francs de pourboires.

En juin 2015, Executive Gourmet a livré pour 45 000 francs de Château Petrus à une clientèle de Guinée équatoriale (ces dernières années, de nombreux jets de cet État africain ont atterri à Cointrin; l’un a décollé mardi encore). Une facture payée cash sur le tarmac.

L’été suivant, 36 000 francs étaient versés à côté de l’avion par ces mêmes clients: une somme qui portait sur de l’alcool, mais également une profusion de chocolats, canapés, foie gras, caviar et filets de perches, viande séchée valaisanne, des plats de chez McDonald’s et une folle quantité de parfums. Les cuisiniers et livreurs d’Executive Gourmet ont travaillé trente heures d’affilée dans ce cadre, la demande étant tombée tardivement.

Un appareil saoudien a pu commander pour 35 000 francs de mignardises (des croissants aux langoustes en passant par des homards et du humus) par jour, sept jours durant, avant d’annuler chaque soir, son départ étant reporté au lendemain. Le septième jour, le client en a commandé le double. Une quantité énorme de nourriture a été gaspillée mais toutes les factures ont été payées, selon des employés de Gate Gourmet.

Les demandes surgissent souvent au milieu de la nuit, d’où l’importance d’être prêt en tout temps. En 2017, l’aviation d’affaires représentait un quart des décollages et atterrissages à Cointrin. (TDG)

Créé: 21.11.2018, 09h00

Poids lourd

Avant leur fusion, Gate Gourmet recensait 150 salariés à Cointrin et Absolute Taste une trentaine. La nouvelle entité fait partie de Gate Group, une multinationale basée à Kloten et propriété du géant chinois HNA (qui possède aussi deux autres ex-filiales de Swissair, Swissport et SR Technics). Gate Gourmet domine le marché du catering à Cointrin, devant son concurrent Newrest.

Les deux sociétés bénéficient de concessions octroyées par Genève Aéroport et remises au concours tous les cinq ans. Gate Gourmet sert les passagers de Swiss et Easyjet, les deux principaux transporteurs de l’aéroport, mais également d’autres compagnies, d’Air China à Air Mauritius. Newrest collabore notamment avec Etihad Airways, Air France ou encore le groupe américain United Airlines.

«Nous invitons toutes les parties à maintenir le dialogue social pour trouver des solutions», indique André Schneider, directeur de Genève Aéroport, à propos des tensions chez Gate Gourmet. R.ET.

Articles en relation

Gate Gourmet essuie un camouflet en justice

Aéroport de Genève Après une journée de grève houleuse, la direction avait porté plainte contre des employés et des syndicalistes. A tort. Plus...

La grève à Gate Gourmet est terminée

Conflit social La direction de Gate Goumet a accepté de négocier une convention collective spécifique au secteur du catering sur le site de Cointrin. Plus...

Les grévistes de Gate Gourmet fêtent leur 211e jour de mouvement

Manifestation Ils sont une centaine de grévistes à défiler ce samedi après-midi à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...