La nouvelle médecin cantonale attendue de pied ferme par le lobby de la profession

SantéAglaé Tardin entrera en fonction en mai. Elle exercera la surveillance de l’État sur la profession.

L'intéressée occupait auparavant le poste de médecin répondant au service de santé de l’enfance et de la jeunesse. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nomination d’Aglaé Tardin, nouvelle médecin cantonale, qui entrera en fonction en mai, surprend le milieu médical local: «L’administration a manifestement choisi une personne de l’administration plutôt qu’une personne ayant pratiqué la profession. C’est un signal», résume Michel Matter, président de l’Association des médecins genevois (AMG).

Selon le Registre fédéral des professions médicales, la future responsable n’est en outre pas au bénéfice d’un diplôme postgrade, et donc d’une spécialisation, anciennement délivré par la FMH, alors que ce profil est majoritaire dans la profession. «Il me semble, explique Didier Châtelain, président de l’Association genevoise des médecins de famille, que Madame Tardin n’a pas pratiqué à Genève, ce qui est dommage puisque son poste nécessite de comprendre nos soucis et ceux de la profession.»

Selon le professionnel, le médecin cantonal est un élément important du dispositif sanitaire. «L’impact de cette fonction, poursuit-il, dépend de la manière dont il est incarné, d’où l’importance de son ancrage sur le terrain. Il sert entre autres de relais entre le Département de la santé et la profession. Sa responsable devra exercer un contrôle sur la formation postgraduée des médecins, suisses ou non, installés à Genève, sujet sensible qui pose d’importantes questions.»

Nous avons eu plusieurs excellents candidats et nous avons pris la meilleure pour contribuer à définir la politique publique de santé du Canton de Genève

Adrien Bron, Directeur général de la Santé

Pour sa part, le Département de la santé est sûr de son coup: «Nous avons eu plusieurs excellents candidats et nous avons pris la meilleure pour contribuer à définir la politique publique de santé du Canton de Genève, assure Adrien Bron, directeur général de la Santé. Le fait de ne jamais avoir fait la démarche pour obtenir un FMH traduit avant tout son choix de carrière, qui ne s’est jamais orienté vers la médecine de cabinet. Mme Tardin, au-delà d’avoir une vraie expérience clinique, présente des compétences et des formations en santé publique et communautaire, qui sont autant d’atouts rares et précieux pour la gestion de la santé à Genève.»

Ancien responsable du service, le député PDC Jean-Marc Guinchard confirme: «Les connaissances en matière de santé publique sont déterminantes pour ce poste difficile, mais évidemment par rapport à des médecins en privé, qui sont sous son contrôle, la question de la légitimité est importante. En cas de tension, on lui ressortira certainement son absence de FMH.»

Nommée en janvier, Aglaé Tardin a étudié la médecine à Genève. Après un diplôme de médecine tropicale, elle a effectué des missions à l’étranger pour Médecins du monde. Elle a été brièvement cheffe de clinique aux HUG. En 2012, elle a rejoint le Service de santé de l’enfance et de la jeunesse (SSEJ) du Département de l’instruction publique, en tant que médecin.

Créé: 05.02.2020, 07h11

À quoi sert le médecin cantonal?

Les prérogatives du médecin cantonal figurent dans la loi cantonale sur la santé. Il doit en particulier lutter contre les maladies transmissibles et les abus de stupéfiants. En cas d’épidémie, prévient la loi, le médecin cantonal peut «requérir la force publique pour l’exécution des mesures relatives à la surveillance médicale, à la quarantaine, à l’isolement ou à l’examen médical des personnes pouvant propager une maladie transmissible».

Le médecin cantonal a également son mot à dire sur la transplantation d'organes.
C’est lui enfin qui est chargé de prononcer les éventuelles sanctions administratives décidées à l’encontre de professionnels de la santé ou d’institutions sanitaires, qu’il s’agisse d’avertissement, de limitation du droit de pratique ou d'interdiction.

M.B.

Articles en relation

Une femme occupera le poste de médecin cantonal genevois

Santé La docteure Aglaé Tardin possède une grande expérience notamment dans le domaine de la migration. Elle prendra officiellement ses fonctions fin mai. Plus...

Consulter un médecin depuis son salon

BILAN De plus en plus de plateformes offrent des services médicaux à distance. Ainsi, il sera bientôt possible d’interroger des pédiatres par visioconférence, avec prise en charge par la LAMal. Plus...

Les urgences seront plus performantes

Rénovation Le chantier s’apprête à démarrer. La réorganisation du service doit permettre aux patients de voir plus vite un médecin. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...