Passer au contenu principal

Le nouvel Hôtel des finances veut faciliter le parcours du contribuable genevois

Le bâtiment a été rénové durant huit mois. L'opération est «plutôt réussie», selon notre journaliste.

Environ 120'000 personnes fréquentent le lieu chaque année.
Environ 120'000 personnes fréquentent le lieu chaque année.
Laurent Guiraud

La visite à l’administration fiscale cantonale est rarement un moment d’exaltation. Les contribuables devaient parfois se rendre dans les deux ailes du bâtiment, changer d’étage et d’ascenseur. De temps en temps, certains d’entre eux s’égaraient même dans les couloirs. Des salles attenantes aux guichets étaient parfois si pleines que le public devait attendre assis par terre. «Les personnes assujetties à l’impôt à la source sont passées en quelques années de 30 000 à 160 000», a indiqué Daniel Hodel, directeur général de l’Administration fiscale cantonale (AFC), lundi lors d’une visite des nouveaux locaux. Pas étonnant en regard de l’explosion du nombre de frontaliers ou de Suisses installés en France voisine qui, ensemble, devraient dépasser les 100 000 personnes même si aucune statistique précise n’existe dans ce domaine. L’Hôtel des finances est l’une des administrations publiques les plus utilisées. Environ 120 000 personnes le fréquentent chaque année, a relevé Daniel Hodel, soit en moyenne 500 par jour avec des pics en mars, avant le délai principal pour remplir sa déclaration.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.