Le nouvel Hôtel des finances veut faciliter le parcours du contribuable genevois

Nouveaux locauxLe bâtiment a été rénové durant huit mois. L'opération est «plutôt réussie», selon notre journaliste.

Environ 120'000 personnes fréquentent le lieu chaque année.

Environ 120'000 personnes fréquentent le lieu chaque année. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La visite à l’administration fiscale cantonale est rarement un moment d’exaltation. Les contribuables devaient parfois se rendre dans les deux ailes du bâtiment, changer d’étage et d’ascenseur. De temps en temps, certains d’entre eux s’égaraient même dans les couloirs. Des salles attenantes aux guichets étaient parfois si pleines que le public devait attendre assis par terre. «Les personnes assujetties à l’impôt à la source sont passées en quelques années de 30 000 à 160 000», a indiqué Daniel Hodel, directeur général de l’Administration fiscale cantonale (AFC), lundi lors d’une visite des nouveaux locaux. Pas étonnant en regard de l’explosion du nombre de frontaliers ou de Suisses installés en France voisine qui, ensemble, devraient dépasser les 100 000 personnes même si aucune statistique précise n’existe dans ce domaine. L’Hôtel des finances est l’une des administrations publiques les plus utilisées. Environ 120 000 personnes le fréquentent chaque année, a relevé Daniel Hodel, soit en moyenne 500 par jour avec des pics en mars, avant le délai principal pour remplir sa déclaration.

Pour pallier ces inconvénients, le bâtiment a été rénové durant huit mois. Un patio ouvert situé au centre du bâtiment a été remplacé par un espace couvert. Tout en bois made in Switzerland. L’opération est plutôt réussie. Ce vaste hall bordé par 22 guichets dispose d’une cinquantaine de places assises, davantage si les contribuables se serrent.

Aider gratuitement des usagers

«Ces locaux sont en phase avec notre époque», a précisé de son côté la conseillère d’État Nathalie Fontanet. La cheffe du Département des finances a évoqué la présence de bornes renseignant les contribuables, mais aussi d’une salle de jeux pour enfants et d’un espace d’allaitement. La magistrate a aussi évoqué deux partenariats, avec Espace Entreprise et l’Hospice général (HG). Du 17 février au 31 mars, période qui se caractérise par une forte affluence en raison des délais impartis pour rendre sa déclaration fiscale, des employés de l’HG aideront gratuitement les contribuables ayant des difficultés. Ce soutien est avant tout destiné à des jeunes, des étrangers ou des personnes âgées se perdant dans cette paperasse même si leurs revenus sont souvent modestes.

«La loi nous oblige à réclamer sa déclaration à tout contribuable, sous peine d’amende», a résumé Daniel Hodel qui a remarqué que, dans d’autres régions – comme la province canadienne du Québec – des systèmes d’aides similaires existaient déjà depuis de nombreuses années.

Un système d’affichage du temps de prise en charge renseignera les contribuables, qui pourront aussi utiliser des terminaux avec accès aux e-démarches. Dans le domaine de la fiscalité, le temps peut sembler long. Lundi matin, il fallait par exemple attendre dix minutes pour qu’un guichet se libère dans le service de l’impôt à la source. Correct. L’accès aux divers services sera aussi modulé en fonction de l’affluence, comme aux guichets des CFF. Avec cette meilleure fluidité, les responsables de l’AFC espèrent améliorer le confort à la fois des usagers et des collaborateurs de ces métiers nécessitant beaucoup de doigté.

Créé: 13.01.2020, 18h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Votation: faut-il taxer les chiens?
Plus...