L’étau continue à se resserrer autour de Pierre Maudet

PolitiqueLa Commission de contrôle de gestion demande de lui retirer la police et l’Aéroport durant la durée de l’enquête du Ministère public.

Le président du Conseil d’État Pierre Maudet

Le président du Conseil d’État Pierre Maudet Image: Y. Genevay (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’étau se resserre autour du président du Conseil d’État, Pierre Maudet. Une semaine après l’annonce de la réorganisation du gouvernement retirant au ministre PLR une partie de ses prérogatives, la Commission de contrôle de gestion en veut plus. Lundi après-midi, elle a accepté une résolution déposée par Ensemble à Gauche demandant que le Conseil d’État lui retire aussi la gestion de la police et de l’aéroport international. Selon nos sources, seuls les élus PLR auraient voté contre la demande.

Le texte initial a toutefois été amendé sur un point: à l’origine, il demandait que la présidence du Département de la sécurité lui soit enlevée. On ne lui enlèverait finalement «que» le joyau de la couronne, soit la police. La résolution sera-t-elle suivie d’effet? «Nous allons évidemment demander que ce point soit traité en urgence lors du prochain Grand Conseil du 20 septembre», souligne le député Pierre Vanek. Quant au Conseil d’État, il fait savoir que «comme à son accoutumée, il ne commentera pas les travaux d’une commission.»

Un fossé grandissant

En réalité, la suite ne dépend pas du parlement. Si la résolution est votée, le Conseil d’État sera certes sous pression, mais légalement, lui seul décide de son organisation. Sa seule obligation constitutionnelle consiste à soumettre toute modification de la composition des départements au Grand Conseil. En outre, la jurisprudence, notamment celle résultant des démêlés au sein de l’Exécutif de La Chaux-de-Fonds, interdit de priver un élu de tout dicastère. De quoi limiter sa marge de manœuvre.

Le vote de la commission illustre néanmoins le fossé grandissant entre l’Exécutif et le parlement. «Je suis très sceptique sur la capacité de Pierre Maudet à porter désormais la moindre réforme, souligne le socialiste Thomas Wenger. Les liens de confiance avec le parlement sont rompus». La preuve? «Lors de la dernière séance du Grand Conseil, les positions défendues par le magistrat sur la prison des Dardelles ou le secret médical ont été balayées. «Il va devenir de plus en plus difficile pour Pierre Maudet de défendre ses dossiers avec crédibilité», pronostique aussi François Baertschi (MCG). «Je n’ai aucun doute sur la capacité de Pierre Maudet à faire avancer ses dossiers. Mais cela dépendra aussi de l’attitude des autres partis, souligne le député PLR Rolin Wavre. On vérifiera bientôt, mais le président du PDC, Bertrand Buchs, craint «une crise institutionnelle qui risque de se propager à d’autres dossiers importants comme PF 17 ou la caisse de pension des fonctionnaires.» Une hypothèse «apocalyptique» que le PS refuse explicitement: «Nous n’allons pas pénaliser l’entier du Conseil d’État pour les fautes d’un seul élu», assure Thomas Wenger.

Les partis ne sont pas les seuls à tenir l’avenir de Pierre Maudet dans leurs mains! Fin septembre, le président du Conseil d’État devait se rendre à l’assemblée générale de l’Association des communes genevoises pour évoquer, notamment, les futures relations entre elles et le Canton. Comment sera-t-il reçu? Quel poids aura sa parole? Il n’a pas été possible de joindre son président, le conseiller administratif Dinh Manh Uong pour le savoir. Sandrine Salerno, vice-présidente de l’ACG, s’est également refusée à tout commentaire.

Programme chargé

Moins d'une semaine après la réorganisation du Conseil d’État, les relations entre l'Exécutif et le Législatif donnent une impression de flottement. En cause, l'aveu du président du Conseil d’État et la réorganisation du travail au sein du gouvernement, dont les finesses ne semblent pas avoir été très bien comprises… Un exemple: communiqué de presse du Conseil d’État à l’appui, le président du Grand Conseil pense que Pierre Maudet, privé de son pouvoir de représentation à l’égard du parlement, ne pourra pas défendre les dossiers de son département lors de la prochaine séance du parlement. Mais un conseiller d’État contacté nous assure que oui. Pas simple, alors que le Conseil d’État présentera vendredi son budget et son programme de législature. (TDG)

Créé: 10.09.2018, 19h52

Articles en relation

La commission de gestion se penche à nouveau sur l’affaire Maudet

Genève La semaine politique s’annonce chargée pour le président du gouvernement genevois. Plus...

Maudet avait informé Longchamp d’un séjour semi-officiel

Voyage à Abu Dhabi Deux mois et demi avant son déplacement aux Emirats, Pierre Maudet avait informé le président du Conseil d'Etat de l'époque qu'il rencontrerait des personnalités officielles. Plus...

Pierre Maudet tente un coup de poker médiatique

Voyage à Abu Dhabi Le conseiller d’État reconnaît avoir menti, demande pardon aux Genevois et livre une nouvelle version des faits. Le PLR refuse d’abdiquer. Plus...

Le PLR condamne Pierre Maudet

Genève La section cantonale du parti bourgeois ne cautionne pas les omissions de son ministre à propos de son voyage controversé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...