Nouveau record de naissances pour les HUG

SantéEn 2019, 4247 bébés ont vu le jour à l'Hôpital cantonal. C'est 34 de plus que l'année précédente.

Dans les couloirs du nouveau bâtiment 3.3 de la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), la plus grande de Suisse.

Dans les couloirs du nouveau bâtiment 3.3 de la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), la plus grande de Suisse. Image: MAGALI GIRARDIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) vient de franchir un nouveau record. En 2019, 4247 bébés sont nés dans la structure du Boulevard de la Cluse, contre 4213 en 2018. En 2017, ce chiffre atteignait 4182.

Sans surprise, le premier bébé de 2020 a donc vu le jour à l'Hôpital cantonal. Il s’agit d’un petit garçon prénommé Liyan. Il est né à 00h20.

Ce mercredi à dix heures passées, ni l'Hôpital de La Tour, ni les cliniques des Grangettes et Générale-Beaulieu n'avaient encore enregistré de naissance en 2020.

Créé: 01.01.2020, 11h57

Articles en relation

Le premier bébé de l'année n'a pas encore de prénom

Carnet rose C'est un petit garçon né aux HUG à 0h03 qui remporte le record du canton de Genève. Plus...

La petite Arsema est le premier bébé genevois de 2018

Carnet rose C’est à 0h06, à la maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), qu'a eu lieu la première naissance de l'année. Plus...

Alix est le premier bébé genevois de 2017

Carnet rose Trois bébés sont nés entre 0h29 et 0h40 dans trois maternités genevoises. C'est Alix, une petite fille née aux Grangettes, qui a été la plus rapide! Plus...

Le premier bébé genevois de 2016 s'appelle Jana

Carnet rose La petite fille est née à 00h42 à la maternité des HUG. Elle pèse 2,8 kg Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...