La Ville investit pour la patinoire des Vernets

GenèveL'enceinte n'est plus aux normes. Un système de rink avec bandes absorbantes doit être installé.

Image d'illustration de la patinoire des Vernets, lors d'un match des play-off 2014.

Image d'illustration de la patinoire des Vernets, lors d'un match des play-off 2014. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les conseillers municipaux de la Ville de Genève devaient agir vite. Ils se sont exécutés sans traîner des pieds. Le Municipal a voté à l’unanimité la semaine dernière un crédit de 263 000 francs pour l’achat d’un système de rink avec bandes absorbantes pour la patinoire des Vernets, propriété de la Ville. L’enceinte n’est plus aux normes, selon les exigences fixées par la Ligue nationale suisse de hockey sur glace.

«Si les travaux ne se font pas cet été, Genève-Servette risque de grosses amendes», a fait valoir en séance plénière le MCG Jean-Philippe Haas, président de la Commission des sports. En réalité, toutes les patinoires de la ligue doivent être en conformité depuis l’automne dernier. Genève-Servette a obtenu un délai supplémentaire qui échoit au mois de septembre.

Le système de rink avec bandes absorbantes permet notamment de réduire le risque de commotions lors de contacts entre les joueurs ou de chute. Le crédit voté, il va falloir maintenant aller vite. Le matériel doit être commandé et les travaux doivent absolument avoir lieu pendant l’été. «Ce qui rend le calendrier un peu plus serré, c’est que le club a fait savoir qu’il avait besoin de la patinoire dès le mois d’août», a déclaré le maire Sami Kanaan.

Nouvelles patinoires

Cet investissement n’est que le dernier en date d’une série de tentatives pour adapter les Vernets aux standards minimaux d’un club d’élite. Prochaine dépense: la machine de fabrication de la glace. «Elle devra être changée car elle fonctionne à l’ammoniac. C’est dangereux, en particulier avec les nouveaux logements qui vont être construits dans le quartier», met en avant le conseiller municipal PLR Simon Brandt, qui parle d’un coût de «plusieurs millions de francs».

«On a vraiment tiré tout ce qu’on pouvait des Vernets», résume Laurent Strawson. Le président du Genève-Servette regrette que son club accumule du retard par rapport à ses onze autres concurrents de Ligue nationale. «Nous sommes l’un des derniers clubs à ne pas avoir lancé de chantier pour une nouvelle patinoire», pointe Simon Brandt.

Promoteur genevois

Lausanne inaugurera ainsi un nouveau complexe en septembre, Fribourg-Gottéron est en train de rénover la BCF-Arena, tandis qu’au Tessin Ambri-Piotta a donné le premier coup de pioche de la nouvelle Valascia le 22 décembre. «Ces nouvelles enceintes, grâce notamment à l’augmentation du nombre de places, permettent de générer des revenus supplémentaires de plusieurs millions par année», assène Laurent Strawson.

À Genève, on discute de construire une nouvelle patinoire depuis bientôt dix ans. Le site du Trèfle Blanc, près du Bachet-de-Pesay, a été choisi. Un temps porté par des investisseurs canadiens, le projet s’est enlisé depuis le départ de l’ex-président Hugh Quennec. Aujourd’hui, un promoteur genevois semble avoir repris la main. Signe positif, le Grand Conseil a voté il y a quelques mois le déclassement de la parcelle. On devrait bientôt en savoir plus.

Créé: 21.01.2019, 17h06

Articles en relation

Un projet genevois pour la nouvelle patinoire

Hockey sur glace C’est un projet qui devait avancer vite, mais qui, pour beaucoup de raisons, semble s’être enlisé. Plus...

La patinoire du Trèfle-Blanc reprend des couleurs

Hockey sur glace Le Conseil d’État genevois a rouvert une porte dans la direction des investisseurs. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...