Passer au contenu principal

Nouveau coup de pouce pour les petits patrons genevois

Le Conseil d'État dépose un projet de loi permettant à un «dirigeant salarié» de son entreprise de toucher une aide cantonale complémentaire.

«Jusqu'ici les salariés propriétaires étaient couverts par la Confédération, mais au minimum vital.»
«Jusqu'ici les salariés propriétaires étaient couverts par la Confédération, mais au minimum vital.»
Enrico Gastaldello

Les petits patrons peuvent bénéficier du chômage partiel, mais ne jouissent pas des mêmes aides que leurs éventuels employés, selon la loi fédérale, puisque l'aide ne peut pas dépasser un plafond de 3200 francs. Au cours de son point presse de jeudi, le gouvernement a dévoilé un projet de loi permettant de corriger le tir pour les milliers de personnes concernées pour un coût estimé à 14 millions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.