Passer au contenu principal

Quelques notions d'auto-défense pour locataires genevois

Petit guide pratique destiné aux locataires pour faire valoir leurs droits auprès des propriétaires du canton.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Chris Blaser

230'000 francs. C'est la somme remboursée à une locataire genevoise par sa propriétaire, qui lui avait fait payer trop cher son loyer pendant 7 ans (lire l'article). Si ce cas reste exceptionnel, combien d'autres locataires contestent leur loyer? A Genève, ils ont été quelques 103 lors du deuxième semestre 2012 à passer devant la Commission de conciliation en matière de baux et loyers (CCMBL) pour contester leur loyer (voir ci-contre). Avant d'en arriver là, combien ont déjà manifesté leur désaccord à leur propriétaire? «Ce nombre n'est pas recensé», explique Andreas Fabjan, secrétaire général de l'Union suisse des professionnels de l’immobilier (UPSI) Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.