Passer au contenu principal

Des nostalgiques des Fêtes interrogent la Ville

Un groupe Facebook publie une lettre ouverte au magistrat Guillaume Barazzone pour comprendre ses exigences.

Illustration
Illustration
Pierre Albouy

Le groupe Facebook «Touche pas à mes Fêtes!!!!» est perplexe. La disparition des Pré-fêtes préoccupe ses quelque 8600 membres. Après avoir rencontré les organisateurs (Genève tourisme), le comité citoyen attend des explications d’ordre politique, puisque la Ville de Genève a imposé de nouvelles règles du jeu. Faute d’obtenir les réponses souhaitées, il publie une lettre ouverte à Guillaume Barazzone. Le magistrat en charge de l’Environnement urbain et de la Sécurité, connu pour avoir dénoncé des Fêtes qui «sentent la naphtaline», nous livre sa réaction.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.