Le nombre de frontaliers actifs à Genève augmente

Région genevoise85 351 frontaliers travaillent à Genève. Un chiffre en hausse de 1,7% par rapport à l’an passé.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Lucien Fortunati / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Record battu. Au deuxième trimestre 2018, indique l’Office cantonal des statistiques (Ocstat), le nombre de frontaliers étrangers actifs dans le canton a augmenté de 1,7% par rapport au trimestre correspondant de l’an passé. Le chiffre s’établit à 85 351 personnes, en hausse régulière depuis des années. Néanmoins, indique l’Ocstat, «cette hausse, moins élevée qu’au trimestre précédent (2,9%), est plutôt faible en comparaison historique». Autrement dit, le rythme de la hausse faiblit par rapport à celui de 2015 et 2016 par exemple.

Avec un nombre record de frontaliers par rapport aux autres cantons, avec 64 094 le Tessin est le seul dont la situation s’approche de la nôtre, Genève occupe une position particulière au niveau Suisse. Elle s’explique notamment par une population résidente active (244 252 personnes fin 2017, âgées de 15 à 64 ans) très nettement inférieure aux emplois disponibles sur le Canton (318 254 emplois équivalent plein-temps). La différence où le manque atteint 74 000 postes. Par ailleurs, le chômage est au plus bas et malgré un changement de méthodologie de calcul au printemps, la machine économique genevoise semble tourner à plein régime. De fait, le nombre de chômeurs en juillet (10 099 personnes) est le plus faible depuis dix-sept ans et hormis les années 2000-2001, le nombre est même le plus bas depuis… 1992.

Alors Genève est-elle proche du plein emploi? Le nombre de chômeurs ne dit pas tout. Pour évaluer la demande de travail, il faudrait ajouter aux chômeurs les demandeurs d’emploi non chômeurs inscrits à l’Office cantonal de l’emploi, soit environ 4000 personnes, ainsi qu’une partie des nombreux clients de l’Hospice général.

(TDG)

Créé: 17.08.2018, 14h53

Articles en relation

L'UDC s'en prend aux frontaliers

Suisse Le parti agrarien tient son assemblée samedi dans le canton de Neuchâtel. Il veut limiter l'accès aux indemnités de chômage. Plus...

La problématique des frontaliers menace les négociations avec l’UE

Relation Suisse-Europe Les indemnités de chômage devront être payées par le pays où la personne travaille. L’idée de l’UE fait l’effet d’une bombe en Suisse. Plus...

Chômage des frontaliers: les 28 tombent d'accord

Union européenne Avec le nouveau mécanisme voulu par l'UE sur le chômage des frontaliers, Berne verrait sa facture grimper de plusieurs centaines de millions. Plus...

Nouveau mécanisme coûteux pour la Suisse

Union européenne C'est le pays de résidence qui prend en charge les prestations de l'assurance-chômage, actuellement. Mais l'UE veut changer cette pratique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...