Nettoyer les déchets plastiques de la planète en buvant de l’eau

Nouvelle vaguePierandrea Quarta a conçu une gourde connectée dont l’utilisation finance la récupération de plastique usagé à travers le monde.

Pierandrea Quarta, 33 ans, avec le prototype de la gourde Rebo.

Pierandrea Quarta, 33 ans, avec le prototype de la gourde Rebo. Image: Enrico Gastaldello

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avoir un impact tant au niveau environnemental que social. C’est l’ambition qui anime Pierandrea Quarta, cofondateur de Re-Company. Cette start-up basée à Genève finalise actuellement la conception d’une gourde «intelligente», embarquant une technologie qui permet de mesurer la quantité d’eau bue. L’idée? Convertir la consommation totale de chaque acquéreur en autant de crédits verts, certifiés par la fondation Gold Standard. La vente de ces crédits à des entreprises souhaitant compenser leur empreinte écologique servira à rétribuer des actions de ramassage dans des pays en voie de développement. «Notre objectif est que chaque gourde bue finance la récupération d’une bouteille en plastique», souligne le trentenaire d’origine italienne.

Le projet prend forme alors que le jeune homme travaille chez Procter & Gamble. Au sein de la multinationale américaine, il participe notamment au développement d’une bouteille de shampoing produite à partir de plastique collecté sur des plages. «C’est à ce moment-là que j’ai vraiment réalisé l’impact environnemental de cette matière, tout particulièrement quand elle est destinée à un usage unique comme pour les bouteilles d’eau.»

En parallèle, Pierandrea remarque un regain d’intérêt des consommateurs pour les gourdes en métal. «Leur utilisation engendre un impact positif très concret pour la planète. Je me suis alors demandé s’il était possible de le mesurer.» La solution qu’il imagine combine ainsi un contenant doté d’un capteur intelligent intégré dans le bouchon et une application mobile qui recueille les données d’utilisation. Celles-ci sont ensuite consignées dans un registre utilisant la blockchain, une technologie informatique infalsifiable, avant d’être converties en crédits verts. Pierandrea et ses associés viennent de récolter plus de 180000 francs à travers une campagne de préventes sur une plateforme de financement participatif. Combinée avec des levées de fonds, la somme va permettre de conclure le développement et la production de la gourde dans le courant de cette année.

Retrouvez-les sur internet:

Créé: 10.02.2020, 19h29

Articles en relation

La Ville de Genève lance une application sur les déchets

Voirie L'app «Déchets Genève» remplace le traditionnel calendrier de la Voirie. Ce changement permet d'économiser près de 15 tonnes de papier. Plus...

La Ville bannit le plastique des terrasses genevoises

Ecologie Les restaurateurs notamment devront cesser d’utiliser des produits en plastique à usage unique. Chaque année, cinquante tonnes de déchets de ce type finiraient dans le lac. Plus...

Sensibiliser pour en finir avec le gaspillage

Nouvelle vague Déborah Rouault et Annie Benjamin font la promotion d’une consommation plus responsable à travers l’organisation d’ateliers et le développement d’une épicerie en vrac. Plus...

Un samedi matin de courses sans supermarché

Une visite des magasins en vrac et locaux entre Carouge et Genève a marqué l'entrée dans le défi du mois de février sans grande surface. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Classement des retraits de permis: Genève bon élève
Plus...