Quel est ce mystérieux avion qui a tourné au-dessus de l'aéroport?

GenèvePendant deux nuits, après la fermeture de Cointrin, un appareil a survolé le tarmac à plusieurs reprises. Il s'agissait d'un vol destiné à calibrer le système d'approche de la piste. Explications.

Image: FlightRadar24.com

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains noctambules auraient vraisemblablement espéré entendre une autre mélopée que celle des hélices de cet avion qui a survolé le tarmac de l'aéroport de Genève pendant deux nuits, ce mardi et mercredi.« Entre 23h et 2h», précise Skyguide, l'odieux responsable de ces vols nocturnes, jugés nécessaires par le contrôleur aérien.

But de la mission de l'appareil (un «Beechcraft B350i King Air» immatriculé D-CFMF): effectuer un vol de calibration du système d'approche ILS pour Instrument Landing System. Autrement dit, ces vols servent à la sécurité des passagers et des avions pour vérifier le bon fonctionnement des systèmes de navigation et la transmission correcte des signaux. «Si les signaux de l'ILS ne sont pas transmis correctement, un avion pourrait atterrir à côté de la piste», illustre Vladi Barrosa, porte-parole de Skyguide. «Dans ce cas précis, il s'agit de la mise en place d'un nouveau système ILS pour la piste 22, une situation exceptionnelle.»

Ces vols de calibration dans les aéroports suisses sont effectués tous les six mois. Une opération que réalise l'un des deux appareils disponibles - affrété spécialement depuis l’Allemagne - à différentes altitudes et selon différents angles.

Skyguide reconnaît volontiers que ces vols sont coûteux, et générateurs d’émissions de gaz à effet de serre et bien entendu de nuisances sonores. L'entreprise avait émis le vœu en avril 2018 de remplacer ces avions par des drones. Qu'en est-il aujourd'hui? «Nous utilisons déjà un drone CNS pour le service de maintenance de routine, mais ce dernier ne peut pas complètement remplacer l'avion de calibration, explique Vladi Barrosa. Notre but est de réduire d'ici à 2021 la fréquence des vols avec l'avion à une fois par année.»

«Et pourquoi pas ne faire voler ce bon vieux Beechcraft le week-end?» demande un riverain sur Twitter, afin de ne pas perturber le sommeil de ce travailleur. «Malheureusement non, tranche Skyguide. Le volume de trafic les week-ends est aussi élevé qu'en semaine, avec beaucoup de vols charter.»

Créé: 06.02.2020, 17h16

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...