Passer au contenu principal

Le Muséum souffle les 20 bougies de la première exoplanète

La nouvelle exposition a été inaugurée ce samedi en présence des astronomes Michel Mayor et Didier Queloz.

Il y a vingt ans, deux astrophysiciens genevois jetaient un pavé dans la mare de l'astronomie mondiale. En 1995, Michel Mayor et Didier Queloz ont en effet découvert la première exoplanète, c'est-à-dire une planète située hors de notre système solaire, chose pensée impossible jusque dans les années 40.

Pour célébrer cet anniversaire, le Muséum d'histoire naturelle de Genève a inauguré ce samedi soir sa nouvelle exposition "Exoplanètes", qui dure jusqu'au 4 avril 2016. Les deux astronomes étaient présents pour une visite guidée en compagnie du maire de Genève Sami Kanaan, du futur recteur de l'Université Yves Flückiger et du commissaire et instigateur de l'exposition, Pierre-Yves Frei.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.