Passer au contenu principal

Le Mur des réformateurs repeint à la sauvage en six couleurs

L'acte n'est pas signé. Ses auteurs ont jeté des pots de peinture depuis la rue de la Croix-Rouge dans la nuit de dimanche à lundi, souillant les quatre Réformateurs de la tête aux pieds.

Le Mur des réformateurs a été barbouillé dans les grandes largeurs durant la nuit de dimanche à lundi.
Le Mur des réformateurs a été barbouillé dans les grandes largeurs durant la nuit de dimanche à lundi.
Steeve Iuncker-Gomez

Le dernier barbouillage remonte à la seconde quinzaine de juin. Il était moins massif et coloré que celui du jour. Un mois a passé, les peintres en bâtiment classé ont remis ça dans la nuit de dimanche à lundi, déversant des seaux de peinture acrylique depuis la rue de la Croix-Rouge sur les quatre figures centrales du Mur des réformateurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.