Passer au contenu principal

Le Municipal valide le crédit pour les nettoyeurs des WC publics

Proposée par l'Exécutif, cette enveloppe de 158 000 francs permet d'employer à temps plein tous les salariés d'Onet.

Les grévistes et les syndicats avaient manifesté à plusieurs reprises devant le Palais Eynard, où siège l'Exécutif.
Les grévistes et les syndicats avaient manifesté à plusieurs reprises devant le Palais Eynard, où siège l'Exécutif.
TA

La grève est terminée. Après l'annonce du Conseil administratif d'allouer une enveloppe complémentaire de 158 000 francs à l'entreprise Onet SA, les nettoyeurs avaient décidé, début avril, de suspendre leur mouvement et de reprendre le travail. Réuni en séance plénière mardi soir, le Conseil municipal a validé ce «crédit extraordinaire» par 48 voix contre 8, celles de l'UDC, et 8 abstentions, venues du PDC.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.