Passer au contenu principal

Mouvement de protestation devant Migros Cornavin

Face aux risques, les vendeuses et vendeurs veulent être entendus. Certains d’entre eux ont interrompu leur travail ce dimanche matin.

Le personnel de Migros Cornavin durant l’action de protestation (en respectant les distances de sécurité).
Le personnel de Migros Cornavin durant l’action de protestation (en respectant les distances de sécurité).
Pablo Guscetti

Depuis le début de la crise, le syndicat Unia Genève revendique la fermeture de toute activité économique jugée non indispensable pour la population et le respect stricte des mesures de protection de la santé pour le personnel actif pour répondre aux besoins essentiels.

Le commerce de détail alimentaire fait partie de ces derniers et Unia Genève reconnaît les efforts que bon nombre de commerces déploient pour garantir la sécurité de leur personnel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.