Passer au contenu principal

«Le mouvement No Bunkers est une imposture»

Pour Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé de la Sécurité, le combat du collectif est «indéfendable».

Pierre Maudet ne mâche pas ses mots. «La Ville de Genève s’est laissée manipuler. Elle va de reculades en pantalonnades.» Georges Cabrera
Pierre Maudet ne mâche pas ses mots. «La Ville de Genève s’est laissée manipuler. Elle va de reculades en pantalonnades.» Georges Cabrera

L’hébergement de requérants dans les abris PC nourrit les tensions depuis deux mois à Genève entre le collectif No Bunkers, composé de migrants et de militants, et les autorités. Alors que le Conseil d’Etat vient de promettre de nouvelles places, le chef de la Sécurité et de l’Economie, Pierre Maudet, estime qu’il faut désormais «siffler la fin de la récréation». Il s’exprime pour la première fois sur le sujet, avec fermeté.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.