Le millionième anniversaire de l'art fêté par les Mouettes

InsoliteL’événement a été marqué ce samedi par diverses performances culturelles sur le lac.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et vogue l’art sur l’eau! A l’image des Bateaux-Chapeaux, distribués par Adrian Torres samedi, de nombreuses œuvres, mais aussi la gratuité des traversées ont agréablement surpris les passagers des Mouettes genevoises. Car les lumineuses coques jaunes se sont transformées, l’espace d’une journée et à l’initiative du Musée d’art moderne et contemporain de Genève (Mamco), en des lieux artistiques plutôt insolites.

Objectif: fêter le millionième anniversaire de l’art. Vraiment? C’est un certain Robert Filliou, créateur contemporain franco-américain du XXe siècle, qui a décrété en 1963, dans son Histoire chuchotée de l’art, que celui-ci était né un 17 janvier… Il y a exactement 1 000 052 années!

Sur le trajet Pâquis-Molard, les plaisanciers ne connaissent visiblement pas cet instigateur. Mais ils écoutent attentivement les explications d’Adrian Torres: «Robert Filliou disait que l’art pouvait se contenir à l’intérieur d’un chapeau.» Et voilà que le sympathique animateur recouvre ses auditeurs d’un couvre-chef de papier ou en roseaux secs du lac. Avant de les encourager à le porter durant toute la journée: «Inspirez-vous de Filliou, qui faisait de l’art sa vie. Car l’art rend la vie plus intéressante que l’art.»

Alexandra Catana, adjointe au Bureau de transmission du Mamco, en ajoute une louche: «Robert Filliou invitait les gens à sortir dans la rue. Puis il retirait son chapeau pour les saluer; le public pouvait alors découvrir à l’intérieur de celui-ci les œuvres miniatures de l’artiste. Un véritable musée mobile!»

A l’image des Mouettes qui se sont muées pour l’occasion en de formidables moteurs artistiques. L’initiative du Mamco est bonne, considère Thierry Santoni, conducteur d’une embarcation: «Les voyageurs s’intéressent; ça discute fort derrière moi.» Alexandra Catana en est la première satisfaite: «En cette journée un brin tristounet, ce type de divertissement semble redonner le sourire aux touristes, mais aussi à nos fidèles.» Parmi eux, Jean-Jacques Pasquier n’a pas hésité à faire le déplacement depuis Annecy: «En tant qu’élu municipal de cette ville, il me semblait normal de venir voir de mes propres yeux cette offre extra-muros du Mamco. Notre école d’art entretien de fructueux partenariats avec lui.»

Ce millionième anniversaire a été marqué par diverses performances culturelles sur le lac, dont des lectures et des diffusions de cartes postales sonores. A 13 heures, c’est le texte des Etourneaux de Denis Savary qui nourrissait une traversée inédite entre les Pâquis et le Port-Noir. Des discussions animées avec un public multigénérationnel s’en sont suivies avec l’artiste, lors du retour.

Un cocktail a clos cette journée expérimentale sur le quai des Pâquis: 1 000 052 ans, ça méritait bien un verre! (TDG)

Créé: 17.01.2015, 16h51

Articles en relation

Le Mamco annonce une année 2015 «pléthorique»

Art contemporain Dix expositions dans et hors les murs, neuf publications prévues: l'année sera «pléthorique», selon le directeur, dont ce sera la dernière année à la tête de l'institution. Plus...

Croisière en mouette genevoise: à la redécouverte de notre ville

Transports publics Souvent oubliées des Genevois, les navettes jaunes qui sillonnent la rade offrent des instants magiques à tout citadin en mal de large. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...