La montagne ne pardonne pas

Il y a 140 ansIl y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève.

La Tribune de Genève a 140 ans.

La Tribune de Genève a 140 ans. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une série d’informations lugubres, faits divers, dépêches ou chroniques ponctuent l’édition de «La Tribune de Genève» de ce 22 août 1879, qui s’avère être un vendredi. Petit tour en traînant les pieds. D’un ton sévère, le chroniqueur rappelle que toute course en montagne, qu’elle soit haute, moyenne ou à vaches doit se faire avec l’accompagnement d’un guide. Un étudiant de Francfort et ses compagnons «qui crurent pouvoir s’en passer» en ont fait les frais. Arrivés sur la Schynige Platte, près d’Interlaken, les compères, qui n’avaient pas de chaussures ferrées, ignoraient que l’herbe desséchée par le soleil est plus glissante encore que la glace. «On tombe aisément sur ces pentes couvertes de gazon sec et celui qui chute est presque irrévocablement perdu.»

M. Wedding, accompagné de ses amis, est ainsi descendu comme une flèche, le dos d’abord puis il s’est précipité la tête la première, le corps tout entier a roulé comme une pierre jusqu’à ce qu’un abîme ne l’engloutisse. Ses amis qui étaient auprès de lui lorsqu’il a glissé n’ont pas eu le temps de le retenir. Ils ont couru à son secours et l’ont retrouvé étendu dans l’herbe, «privé de connaissance». «Il reçut les soins que réclamait son état, néanmoins, on a peu d’espoir de le sauver.»

Plus grave et plus proche, mais toujours sans guide, une triste dépêche arrive de la vallée des Ormonts. Un certain nombre de gens et de demoiselles s’étaient rendus en excursion sur les glaciers à la base des Diablerets et de l’Oldenhorn. «Au retour comme la joyeuse bande traversait le Névé du Dard, un jeune Anglais nommé Forrester fit une glissade si malheureuse qu’il fut précipité du haut d’une arête de rocher au fond d’un abîme où il trouva une mort instantanée.» La levée du corps, opérée par des guides, rappelle le chroniqueur, a été rendue très difficile à cause de l’heure tardive et du froid.

Plus loin dans l’édition, un batelier qui voulait faire un petit tour en canot en compagnie d’un ami s’est noyé dans le Léman, «un faux mouvement le précipita dans le lac lui et son camarade. Son ami, J.H, ne put réussir à le sauver.» Triste sort pour ce batelier qui ne profitera pas de la liqueur dentifrice Lemaire, qui a obtenu la plus haute récompense à l’exposition de Paris en 1878. Son prix est de six francs en France. On vante ses qualités dans la dernière page de la Julie, qui, rappelons-le, est dédiée aux publicités.

Et les mauvaises nouvelles n’ont pas de frontières. La rubrique étrangère raconte qu’un jeune homme de dix-neuf ans, M. Decamps, visitant la fête de Stains, a reçu une balle dans l’omoplate gauche. Il avait fait la rencontre, derrière une baraque occupée par un stand de tir, d’un de ses amis qu’il n’avait pas vu depuis longtemps: l’organiste de l’église de Stains. «L’extraction de la balle n’a pas pu être faite. L’état du blessé inspire de grandes inquiétudes.» Une formule conclusive qui se répétera encore trois ou quatre fois dans cette édition du 22 août, décidément de mauvais augure.

Créé: 22.08.2019, 09h16

Articles en relation

Ravages dans les vignes

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

On rêve face au bal des sous-offs

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

Fête fédérale et chasse

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

On se fiche des Genevois!

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

Baleine exposée, cigogne trucidée

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...