Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«J'ai appris qu'être Français à Genève, c'est particulier»

Emmanuel MONGON, ex-producteur des Fêtes de Genève 2016

Que s'est-il passé pour que vous soyez évincé?

S'il s'agit de facteurs extérieurs, pourquoi vous en faire porter la responsabilité?

Les Fêtes ne pourront-elles pas survivre sans subventions publiques?

Justement, la privatisation de l'espace public est critiquée

Redoutez-vous les conclusions du Service d'audit cantonal, qui analyse la gestion financière de l'édition 2016?

Etes-vous amer d'être ainsi remercié?

Si vous pouviez revenir en arrière, que changeriez-vous?

La communication vous a fait défaut…

Avez-vous été victime d'une campagne de dénigrement?

Le conflit a pris des tournures assez graves, avec des lettres anonymes menaçant d'incendier le dépôt pyrotechnique, et deux alertes à la bombe le soir du feu.

Votre successeur «connaît mieux la politique locale». C'est ce qui vous a manqué?

En quoi consiste l'accord passé avec Genève Tourisme concernant les droits du concept?

A quelles conditions?

Une rumeur évoque un million d'indemnités…

Quel souvenir garderez-vous de cette aventure?

Que faites-vous depuis?