La mission du Gabon ne paie plus son personnel

GenèveDe grosses ardoises impayées par cet État africain font aussi grincer les dents du côté d’une PME et de régies. La justice a été saisie.

La mission du Gabon dans le quartier de Sécheron.

La mission du Gabon dans le quartier de Sécheron. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La façade du bâtiment est lisse et magnifique, typique du quartier de Sécheron. Mais à l’intérieur, notamment au 3e étage, où siège la Mission permanente du Gabon auprès des Nations Unies à Genève, ça bouillonne. Le personnel est impayé depuis le début de l’été, des factures importantes s’accumulent depuis des années, selon nos informations. La justice cantonale a forcé un mauvais payeur de cet État d’Afrique centrale à quitter un appartement qu’il louait aux Eaux-Vives, selon une source onusienne.

Au sein de la mission, la situation est contrastée. D’un côté, les six diplomates et l’ambassadrice reçoivent leurs salaires comme d’habitude. Plusieurs d’entre eux envoient leur progéniture dans des écoles privées genevoises de haut rang. À la rentrée scolaire, l’État du Gabon a déboursé plus de 220 000 francs dans ce cadre.

Le personnel local, par contre (sept personnes en tout), n’a rien reçu depuis le mois de juin. Les paies de juillet, août, septembre, octobre et novembre se font attendre. Au sein de la mission, personne n’a souhaité faire de commentaires.

Plusieurs précédents

Les salaires versés en retard, on connaît bien au sein de la mission gabonaise, mais jamais les cumuls n’ont été aussi importants que cet automne. Cet été, le Bureau de l’amiable compositeur (BAC) est intervenu. Cette structure de médiation, créée par le Conseil d’État pour faciliter la résolution de conflits du travail où peuvent être impliquées des personnes bénéficiant de l’immunité diplomatique, rappelle dans un courrier que la mission gabonaise doit payer ses salariés. Elle est déjà intervenue à plusieurs reprises ces dernières années.

La Mission permanente de la Suisse auprès des Nations Unies, la seule susceptible de lever une immunité, a également été sollicitée, sans succès pour l’instant. «Nous sommes au courant des problèmes et nous suivons attentivement le dossier», indique sa porte-parole, sans commenter davantage, secret de fonction oblige.

La personne en charge des salaires auprès des équipes gabonaises en Suisse, en Angleterre, en Espagne et en Italie se trouve à l’ambassade de ce pays à Paris. K., surnommé le «demi-dieu» dans le milieu, tant sa mainmise sur les paies est importante, favoriserait certaines personnes au détriment des autres, selon nos informations.

Non sans conséquences. En novembre 2018, des locataires de la mission gabonaise ont finalement quitté deux appartements du passage Linck, aux Eaux-Vives, suite à un jugement prononcé… douze mois plus tôt par le Tribunal des baux et loyers.

70 000 francs d’une PME

Le passage Linck? La PME genevoise qui s’était occupée de leur déménagement, fin 2014, et qui stocke encore un grand nombre d’affaires de cette clientèle, en garde un souvenir particulièrement amer. Sur les quelque 70 000 francs de frais de magasinage que lui doit l’État du Gabon, seuls 10 000 ont été payés. Les dizaines de courriers et autres courriels, jusqu’à la capitale, Libreville, n’ont pas suffi. Immunité oblige, le patron de la PME en question, qui souhaite rester anonyme, ne peut rien espérer de la justice.

D’autres factures, de Swisscom aux régies, sont également payées de façon irrégulière. À Genève, la mission du Gabon fait parler d’elle depuis longtemps. En 1989, l’ambassadeur de cet État a eu un accident de voiture alors qu’il conduisait, mais a inscrit le nom de son chauffeur sur le constat – une affaire qui a fini devant les tribunaux. En 2009, un incendie a éclaté à la résidence du Gabon à Pregny-Chambésy.

Le Gabon a présidé le Conseil des droits de l’homme, une organisation onusienne établie à Genève, en 2014. L’État africain est dans la tourmente depuis que son président, Ali Bongo, a fait un malaise fin octobre en Arabie saoudite. Plusieurs médias ont même annoncé son décès. Il est actuellement en convalescence au Maroc.

Créé: 09.12.2018, 17h19

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...