Passer au contenu principal

Le Ministère public genevois va ouvrir des procédures

Parmi les motifs de poursuites, les faux dans les titres. Le procureur général Olivier Jornot n'a rien dit sur sa stratégie.

Olivier Jornot, procureur général du Canton de Genève.
Olivier Jornot, procureur général du Canton de Genève.

«Nous avons décidé d’ouvrir des procédures dans le cadre de l’affaire des Panama Papers, mais nous ne pouvons en dire davantage.» Le procureur général genevois, Olivier Jornot, a été laconique dans sa réponse à une question posée à l’issue de sa présentation, ce jeudi matin, du bilan 2015 du pouvoir judiciaire du Canton. Le magistrat a juste ajouté: «Le Ministère public est très attentif à ces révélations.» En effet, depuis quelques jours les procureurs de la section des affaires complexes, «la financière», sont sur le pont. Les magistrats prennent connaissance chaque jour des nouveaux éléments qui paraissent dans la presse au sujet des sociétés genevoises et des avocats liés de près ou de loin à l’affaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.