Millionnaire, une femme de ménage est arrêtée à Genève

InterpellationsSon coffre-fort contenait 1,2 million de francs en cash et des bijoux. Des aînés auraient été détroussés par la prévenue et sa mère.

Mère et fille sont détenues depuis deux semaines.

Mère et fille sont détenues depuis deux semaines. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rosa* est une femme de ménage d’une cinquantaine d’années vivant dans le canton. Sa mère, qui a également travaillé longtemps en Suisse, est partie passer sa retraite à l’étranger.

Depuis deux semaines, ces deux femmes se retrouvent placées en détention provisoire à la prison de Champ-Dollon.

Interpellée à Cointrin

Selon nos renseignements, Rosa, établie en ville depuis longtemps, ainsi que sa mère ont été arrêtées ce printemps par la police genevoise à la demande du Ministère public. Les agents de la Brigade des vols et incendies ont d’abord interpellé la fille chez elle, au centre-ville. Le lendemain, c’était au tour de la retraitée septuagénaire d’être appréhendée, valise à la main, à son arrivée en Suisse, à l’aéroport de Genève.

Abus de confiance

Le duo féminin a été entendu dans un premier temps dans les locaux de la police judiciaire au boulevard Carl Vogt. Par la suite, le procureur qui gère la procédure, notamment pour abus de confiance et vol, a pris le relais pour les auditionner en tant que prévenues.

Les deux femmes, dont la détention provisoire a été ordonnée par les magistrats du Tribunal des mesures de contrainte (TMC), se retrouvent suspectées d’avoir notamment détroussé des clients ou des patrons genevois, des personnes âgées. L’un d’eux est aujourd’hui décédé, l’autre est sous curatelle, assurée par une avocate.

«Une personne âgée aurait écrit avant son décès un document appelé directive anticipée, qui laisse penser que la mère devait bénéficier de l’argent de la victime à son décès, explique une source proche des investigations. Mais il n’y a pas de testament qui précise cela.» Quelle est la valeur de ce genre de document au sens de la loi? Au procureur d’apprécier.

À l’occasion des arrestations et de la perquisition effectuée à la fin du mois d’avril chez Rosa, les agents ont retrouvé dans le coffre de l’appartement des sommes d’argent très importantes: un million de francs en liquide, 100 000 francs sous forme de bijoux et 200 000 euros en billets de banque.

S’agissait-il des économies familiales de toute une vie? De sous donnés par des clients âgés et généreux? De l’argent dérobé aux aînés par le biais de leur carte bancaire? Un peu de tout cela? À ce stade des recherches, le mystère reste entier. L’enquête du Ministère public devra donc également déterminer l’origine de ces fonds séquestrés ainsi qu’un mode opératoire.

Contactés cette semaine, les avocats des prévenues et des plaignants ne souhaitent pas faire de commentaire «en l’état actuel de la procédure».

Un mois de détention

Le pénaliste genevois Me Sandro Vecchio, qui défend la prévenue la plus âgée, relève simplement «que sa mandante conteste catégoriquement les charges reprochées. N’ayant pas accès au dossier, difficile de commenter plus à ce stade.»

La détention provisoire de sa cliente a été ordonnée par les juges du TMC pour une durée d’un mois, notamment en raison des risques de fuite et de collusion, mais également pour permettre aux investigations pénales de se poursuivre.

* Prénom d’emprunt

(TDG)

Créé: 05.06.2019, 07h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...