Passer au contenu principal

Les microbes au secours de l’agriculture

Certains agriculteurs misent sur les microbes pour booster les cultures. Car ils ne sont pas tous nuisibles, loin de là!

François Lefort, professeur d’agronomie, (à g.) et M. John Schmalz, directeur du Cercle des agriculteurs de Genève et environs, ont décidé d’unir leurs compétences pour recourir aux biostimulants plutôt qu’aux produits phytosanitaires.
François Lefort, professeur d’agronomie, (à g.) et M. John Schmalz, directeur du Cercle des agriculteurs de Genève et environs, ont décidé d’unir leurs compétences pour recourir aux biostimulants plutôt qu’aux produits phytosanitaires.
STEEVE IUNCKER-GOMEZ

Plutôt que de bourrer leurs champs d’engrais et de produits chimiques, certains agriculteurs misent désormais sur les microbes pour booster les cultures. Les microbes? Eh oui, tous ne sont pas nuisibles, loin de là! En l’occurrence, certains favorisent la croissance des plantes ainsi que leurs défenses naturelles. Alors que les pesticides, insecticides et autres produits phytosanitaires ont de plus en plus mauvaise presse, les agronomes s’évertuent depuis quelques années à domestiquer certaines espèces de champignons et de bactéries pour concevoir une nouvelle génération de traitements, les biostimulants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.