Passer au contenu principal

Elle meurt après un scanner, deux radiologues sur le banc des accusés

Les praticiens n'auraient pas réagi assez vite au choc allergique présenté par la patiente. Ils n'auraient pas utilisé d'adrénaline.

Devant le Palais de justice, le mari et le fils de la défunte avec un portrait de cette dernière.
Devant le Palais de justice, le mari et le fils de la défunte avec un portrait de cette dernière.
Steeve Iuncker-Gomez

Ce 3 juin 2010, Galia, 53 ans, se rend dans un institut d’imagerie médicale pour passer un scanner thoracique. La trouvant fatiguée, son médecin de famille souhaite qu’elle effectue un contrôle, d’autant plus qu’elle a des antécédents cancéreux. Un examen de routine en somme, dont elle ne ressortira pas vivante.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.