Au menu du jour: rissoles aux grillons et cake aux vers

GenèveDes dégustations de cakes aux insectes sont proposées dans le cadre de l'exposition «Insectemania», à Blandonnet Centre. Bon appétit!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rissoles aux criquets, grillons, vers et larves de zophobas, accompagnées d'un cake au chocolat aux vers de farine caramélisés. Miam! C'est le menu que propose l'exposition «Insectemania», qui a lieu en ce moment au centre commercial de Blandonnet, à Meyrin. Dans le cadre de la manifestation qui présente quelque 2800 insectes, il est possible de découvrir des mets pour le moins insolites.

Une quinzaine de curieux présents mardi dans le centre commercial ont pu déguster en avant-première les croustillants plats concoctés par l'association Grimiam, qui promeut la consommation d'insectes. «Allez-y, goûtez! Ça a des vertus aphrodisiaques!», lance Louis Champod, naturaliste et organisateur de l'exposition.

«C'est un peu bizarre de voir le ver à l'intérieur, mais ce n'est pas si mauvais», reconnaît Pascal, 42 ans, qui vient de croquer à pleine dent dans une rissole aux grillons et aux vers. A ses côtés, ses enfants font la grimace: «Beurk! Ça a l'air dégoûtant!» «C'est bon, il y a du goût», admet Yvan Dietriech, 45 ans, qui avale lui aussi une rissole. Sa fille, Lola, 11 ans, ne partage pas son avis. «Elle aurait préféré goûter des sauterelles grillées», ajoute en riant son père. Autour des vivariums, la dégustation va bon train. Le cake au chocolat et aux vers caramélisés rencontre même un certain succès.

Riches en oligoéléments

«Des insectes, on en mange tous les jours sans même nous en rendre compte, explique Louis Champod. Dans le pain par exemple, il y a des vers de farine. Et dans le vin, je n'ose vous avouer ce qu'on peut y trouver... Les insectes sont riches en acides gras et en oligoéléments et ils possèdent une teneur en protéines comparable à la viande et au poisson, rappelle le naturaliste. Aujourd'hui, 65% de la population mondiale en consomme parfois ou régulièrement.»

Depuis dix-huit ans, Louis Champod voyage à travers le monde pour chercher les petites bêtes et les faire découvrir, même sous forme de plats, au grand public. L'exposition «Insectemania» regroupe donc une bonne partie de son impressionnante collection qui compte 3500 individus. Si la majorité des insectes présentés sont naturalisés, une demi-douzaine de terrariums contiennent, eux, des individus bien vivants, parmi lesquels des Phasmes épineux, mesurant jusqu'à 13 cm de long. «Les mâles peuvent être particulièrement agressifs», explique le naturaliste, tout en manipulant un spécimen.

(TDG)

Créé: 21.10.2014, 16h09

Infos pratiques

L'exposition «Insectemania» se tient jusqu'au 1er novembre 2014, au centre commercial de Blandonnet, à Meyrin. Des dégustations de cakes aux insectes sont organisées les mercredis 22 et 29 octobre, de 14h à 15h, et les samedis 25 octobre et 1er novembre, de 11h à 12h et de 14h à 15h.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...