Passer au contenu principal

«Non à des mécanismes qui soviétisent la construction de logements»

La droite et les milieux immobiliers s’opposent à l’initiative 162 bientôt soumise en votation populaire. Explications.

Christophe Aumeunier (à droite), secrétaire général de la CGI, en compagnie d'Adrien Genecand, député PLR au Grand Conseil genevois.
Christophe Aumeunier (à droite), secrétaire général de la CGI, en compagnie d'Adrien Genecand, député PLR au Grand Conseil genevois.
Patrick Gillieron Lopreno

Genève doit construire en zone de développement pour créer des logements bon marché, préconisent l’Asloca, la gauche, les Verts, ainsi que les syndicats et les associations d’habitants et de quartiers. Cette large coalition fourbit ses armes à travers l’initiative populaire 162 «Construisons des logements pour toutes et tous: une priorité en période de pénurie!» qui sera soumise à la votation populaire le 24 novembre. La droite, elle, ainsi que les milieux immobiliers, s’opposent à ce texte. Trois questions à Christophe Aumeunier, secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière (CGI).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.