Des mécaniciens de Genèveroule «volent» au secours des vélos

Mobilité douceL'association propose depuis peu «Mécaniciens volants», un nouveau concept de réparation de cycles.

Daniel Lang, directeur de Genèveroule

Daniel Lang, directeur de Genèveroule Image: Sarah Krahenbuhl

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’association Genèveroule vient de lancer un nouveau concept pour la réparation des vélos. Son projet «mécaniciens volants» est en service depuis le 23 septembre. Sont concernés par ce concept novateur: tous les cyclistes à travers le canton. «Actuellement, nous sommes les seuls à proposer ce type de service qui comporte notamment une capacité de dépannage d’une quinzaine de vélos par jour», explique Daniel Lang, directeur de Genèveroule.

Fruit d’un projet qui dure depuis trois ans, «mécaniciens volants» propose un service de réparation rapide sur site. Grâce à un simple coup de fil, un mécanicien se déplace pour réparer un pneu crevé ou encore une chaîne qui a déraillé. Pour les problèmes plus conséquents, il met à disposition un vélo de remplacement, mais uniquement pour les abonnés!

Ce service devisé à près d’un million de francs a été en partie subventionné par le Département de la solidarité et de l’emploi de l’Etat de Genève, le Département des finances de la Ville de Genève et la Fondation Wilsdorf.

Pour rappel, Genèveroule est une association d’utilité publique qui propose un service de location et de prêt de vélo. Employant notamment du personnel en réinsertion socioprofessionnelle, elle dispose de plusieurs arcades et stations disséminées dans la ville. (TDG)

Créé: 27.09.2013, 16h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maintien de Maudet: le PLR convoque une assemblée extraordinaire
Plus...