Passer au contenu principal

Maudet-Pelizzari: désunis dans l’opposition à l’initiative contre l’immigration de masse

Le ministre prévoit de prendre de nouvelles dispositions pour mieux contrôler le marché du travail genevois. Sans convaincre le syndicaliste.

Pierre Maudet, ministre de l'Economie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA.
Pierre Maudet, ministre de l'Economie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA.

Le Conseiller d’Etat Pierre Maudet, responsable de la sécurité et de l’économie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA, croisent le fer sur l’initiative contre l’immigration de masse soumise au peuple le 9 février. S’ils y sont tous deux opposés, ils divergent sur l’état du marché du travail à Genève et sur les mesures à prendre pour mieux contrôler le marché. Mais tous deux affirment que le contingentement des travailleurs immigrants, tel que proposé par l’UDC, aurait des effets pervers pour le marché du travail suisse et genevois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.