Pierre Maudet manque la majorité absolue de 2152 voix

Conseil d'EtatL'Entente genevoise place ses cinq candidats en tête. Ils sont suivis du MCG Mauro Poggia et de la socialiste Anne Emery-Torracinta.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Seuls le PLR, premier parti du canton, et son allié historique le PDC avaient déposé une liste commune pour le Conseil d'Etat. Accord gagnant: l'Entente genevoise, dont la composante PLR a été étrillée au Grand Conseil, où elle perd 7 sièges, a réussi à placer ses cinq candidats dans les sept premiers de la course au Conseil d'Etat. Les deux candidats qui parviennent à se hisser dans ce groupe sont un MCG, le conseiller national Mauro Poggia, et une socialiste, Anne Emery-Torracinta. Le maire d'Onex Eric Stauffer qui avait occupé un temps la septième place, se retrouve à la huitième.

Ces résultats donnés par la Chancellerie sont définitifs sous réserve du second décompte qui sera exécuté lundi. La participation a atteint 41,04%.

Michèle Künzler jette l'éponge

Michèle Künzler pointe au 17e rang avec un cinquième seulement des voix de Pierre Maudet. Sèchement sanctionnée, la ministre de la Mobilité a annoncé son retrait de la politique. Elle ne s'est pas présentée ce dimanche à Uni Mail. Elle ne sera pas présente au second tour. La première socialiste dans la course au Conseil d'Etat est Anne Emery-Torracinta. Elle devance le conseiller administratif de Vernier, Thierry Apothéloz, qui termine en neuvième position.

Sandrine Salerno ne pointe qu'à un décevant 12e rang. La conseillère administrative de la Ville de Genève ne sera sans doute pas au second tour. Pas plus que le chef du groupe socialiste au Grand Conseil, Roger Deneys, qui arrive 13e. Le conseiller national vert les devance de quelques voix et se place au 11e rang. Les socialistes décideront de leur ticket jeudi prochain.

Fort de sa dynamique, le MCG peut-il doubler la mise le 10 novembre, date du second tour? Mauro Poggia n'en doute pas, qui remarque que les candidats MCG sont parvenus à faire jeu égal avec l'Entente genevoise alors qu'ils ne bénéficiaient pas du soutien affiché de leur allié UDC pour le Conseil d'Etat. Les comités et les assemblées de délégués des partis convoqués dès demain vont préparer les alliances. Trois blocs seront sans doute en course, correspondant à la division du Grand Conseil.

Le président PLR Mauris pour un ticket à cinq candidats

La droite devrait partir à cinq, encore que les PDC relayaient des informations non confirmées indiquant que le PLR réclamerait la tête d'un PDC dans l'espoir de sauver le soldat Rochat. «Une rumeur sans fondement», assure le président Alain Dominique Mauris: «Je défendrai un ticket à cinq candidats pour le second tour. Les Genevois l'ont soutenu ce dimanche, ils le soutiendront le 10 novembre prochain.» Réponse sans doute lundi soir où les deux partis ont convoqué des assemblées de délégués.

L'équation est plus complexe à gauche. Les socialistes vont-ils confirmer l'Alliance de gauche, avec Ensemble à Gauche et les Verts. Antonio Hodgers sera sans doute partant mais qui pour défendre les couleurs d'EàG? Le PS devenu le premier parti de la gauche présentera-t-il deux candidats?

Maudet proche de la majorité absolue

Aucun candidat n'a atteint la barre de 50% des suffrages qui lui aurait permis d'être élu au premier tour. Il fallait obtenir 49'022 voix. Avec 46'870, Pierre Maudet rate le coche de 2152 voix.

C'est la première fois que Genève élit son gouvernement à la majorité absolue. Ce mode de scrutin usuel dans les autres canton suisse a été introduit par la nouvelle consitution adoptée par les Genevois en automne 2012.

Le palmarès définitif donné par la chancelière à 22h15, sous réserve du second décompte des voix.

1.- Pierre Maudet: 46870 voix, 2.- François Longchamp: 42099 voix, 3.- Serge Dal Busco: 35294 voix, 4.- Luc Barthassat: 33855 voix, 5.- Isabel Rochat: 27620 voix, 6.- Mauro Poggia: 25979 voix, 7.- Anne Emery-Torracinta: 20942 voix,

8.- Eric Stauffer: 20430 voix, 9.- Thierry Apothéloz: 19423 voix, 10.- Delphine Perrella-Gabus: 18133 voix, 11.- Antonio Hodgers: 17218 voix, 12.- Sandrine Salerno: 17002 voix, 13.- Roger Deneys: 14741 voix, 14.- Céline Amaudruz: 13410 voix, 15.- Yves Nidegger: 13167 voix, 16.- Eric Leyvraz: 9978 voix, 17.- Michèle Künzler: 9921 voix, 18.- Rémy Pagani: 9842 voix, 19.- Christian Grobet: 7918 voix, 20.- Salika Wenger: 6898 voix, 21.- Magali Orsini: 6317 voix, 22.- Laurent Seydoux: 6108 voix, 23.- Pierre Gauthier: 6004 voix, 24.- David Andenmatten: 5567 voix, 25.- Gian-Thierry Sparacino: 5235 voix, 26.- Alexis Roussel: 2257 voix, 27.- Didier Bonny: 2185 voix, 28.- Pierre Jenni: 1232 voix, 29.- Daniel Ceszkowski: 1031 voix, (TDG)

Créé: 06.10.2013, 13h54

Articles en relation

L'UDC et le MCG continuent leur marche en avant

Elections genevoises 2013 Les derniers résultats au Grand Conseil: Ensemble à Gauche(9), PS (15), Les Verts (10), PDC (11), PLR (24), MCG (20) et UDC (11) Plus...

Philippe Joye et Christian Grobet vont revenir au Grand Conseil

Grand Conseil genevois Le premier dépouillement est terminé. Les cent députés du Grand Conseil genevois pour la période 2013-2018 sont connus. Plus...

Le parlement genevois est divisé en trois blocs de même poids

Grand Conseil Profond chambardement du Législatif. Ensemble à Gauche revient avec 9 sièges. Le MCG gagne 3 mandats. Le PLR en perd 7, les Verts 7 aussi. Plus...

Les analyses de Pierre Ruetschi

Élections genevoises Le rédacteur en chef de la «Tribune de Genève» livre ses impressions à la lecture des résultats provisoires au Grand Conseil et du premier tour au Conseil d'Etat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...