Passer au contenu principal

«Maudet Boy», malgré lui

Simon Brandt se voyait bien à l’Exécutif de la Ville. Puis l’affaire Maudet l’a rattrapé.

En tout, Simon Brandt dit avoir entre «3000 et 4000» bandes dessinées.FRANK MENTHA
En tout, Simon Brandt dit avoir entre «3000 et 4000» bandes dessinées.FRANK MENTHA

La vie, ce n’est pas comme dans les films ou les bandes dessinées. Simon Brandt le sait. Mais le PLR aimerait bien que l’épreuve qu’il traverse actuellement connaisse un heureux dénouement. En l’occurrence, son élection à l’Exécutif de la Ville. Le fruit de «quinze ans de travail» au Municipal. «Dans les BD, cela se déroule toujours de la même manière. Prenez «Largo Winch». Dans le premier tome, il y a la trame, la complication, puis la chute. Dans le second tome, le héros met en place un plan pour prendre sa revanche», lance ce passionné d’univers fantastiques, capable de réciter par cœur des extraits de «Star Wars».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.