Passer au contenu principal

Les maths comme nouvelle activité extrascolaire

Une professeure de l’Uni a créé des ateliers gratuits pour maintenir et développer le goût des maths chez les élèves

Photo d'illustration
Photo d'illustration
TdG

Le mercredi après-midi est traditionnellement consacré aux activités extrascolaires. Musique, dessin, foot et désormais… mathématiques! Christine Del Notaro, docteure en sciences de l’éducation, spécialité didactique des mathématiques à l’Université de Genève, vient en effet de lancer des ateliers gratuits destinés aux 12-15 ans qui s’intéressent aux maths. Une idée saugrenue? Pas pour la docteure: «La discipline est en déclin et pourtant, en faisant des recherches dans des classes du primaire où je vais régulièrement, je me suis rendu compte que les élèves aiment les maths et vont souvent beaucoup plus loin que le programme. Il faut juste une condition à cela: leur laisser le temps et l’espace pour expérimenter, se tromper, recommencer. Il existe des cours de soutien pour les élèves en difficulté, mais pas de cours pour ceux qui ont de la facilité et aiment la matière. Alors j’ai voulu proposer une alternative pour maintenir ce goût pour les maths et le développer.» Mais elle précise que son atelier «Maths-Passion» ne se substitue pas à l’école. «C’est en parallèle pour approfondir certaines thématiques. Et il n’y a pas d’idée d’objectif de performance.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.