Passer au contenu principal

La Maternité se déhanche en rose pour lutter contre le cancer du sein

Des collaborateurs des HUG participent à un concours européen pour sensibiliser le public au cancer. Ils ont tourné un clip dans l’hôpital.

Ça se déhanche à la Maternité. On danse sur le tube de Pharrell Williams, «Happy», en t-shirt et gants roses. Et c’est pour la bonne cause. Vendredi, une cinquantaine de collaborateurs de la Maternité de Genève se sont rassemblés devant l’entrée de l’Hôpital cantonal pour enregistrer le final de leur clip de 1 minute 30. La vidéo a été tournée dans la maternité et est destinée à remporter le concours «Pink Glove Dance», littéralement la danse des gants roses.

Ce concours est né sous l’impulsion de l’entreprise américaine Medline — qui produit du matériel médical — pour sensibiliser le public au cancer du sein et lever des fonds pour la recherche. Les participants doivent composer une chorégraphie en vidéo sur une musique imposée. Et il y a une condition: il faut porter des gants d’examens roses, produits par Medline pour dédramatiser l’examen de dépistage. Les clips sont ensuite mis en ligne et les internautes votent pour élire le meilleur. Les trois clips les mieux notés remportent un prix, de 8000 fr. à 3000 fr. Selon Medline, 80 000 danseurs ont participé à l’édition de l’an passé. Depuis 2013, le concours est lancé au niveau européen et la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève, qui accueille le Centre du sein, a été sélectionnée par les organisateurs pour représenter la Suisse. Elle a terminé à la 4e place. «Lorsque les organisateurs m’ont appelée l’an passé, j’ai tout de suite accepté, explique Christine Robin, infirmière responsable du bloc opératoire de gynécologie obstétrique. C’est un challenge pour la bonne cause et une merveilleuse aventure humaine.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.