Des marraines pour faire la grève des femmes

GenèveLes Romandes qui craignent de manquer le travail pourront se faire représenter.

L'initiative se veut 100% féminine et apolitique.

L'initiative se veut 100% féminine et apolitique. Image: Marraines pour le 14 juin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Retraitée ou indépendante, défilez pour une filleule d’un jour!» tel est le slogan du comité «Marraines pour le 14 juin». Une «filleule», c’est une employée romande qui craint pour sa place de travail ou une étudiante que son école n’a pas libérée et qui risque un échec en ne se présentant pas à son examen le jour de la grève des femmes. Des femmes qui ne pourront pas se mobiliser physiquement dans la rue, le 14 juin, mais qui ont toutefois la possibilité de se faire représenter par une «marraine» le jour J.

Visibles par une pancarte

Concrètement, le 14 juin, après un pique-nique à midi, les marraines rendront visible leurs filleules en portant sur une pancarte leur prénom, leur métier et leur canton de travail ou d’étude lors du défilé.

L’idée a germé dans l’esprit de Charlène Volland, une juriste retraitée. «J’ai eu un déclic après la lecture de l’article d’Aïna Skjellaug «Pouvons-nous risquer de faire grève le 14 juin?» paru le 8 avril dans le journal «Le Temps». J’étais choquée et furieuse! Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour ces femmes fragilisées.»

Inscription jusqu'au 3 juin

Un comité est rapidement créé, comprenant Barbara Busca, informaticienne retraitée, Lisa Parenti, cheffe d’entreprise, Christine Serdaly, consultante associée et Doïna Rusillon, chargée de projets et préretraitée. Pour cette dernière, cette mobilisation féministe sera une première: «J’ai le sentiment d’avoir vécu sur un oreiller de paresse: je n’ai jamais souffert dans mon travail et j’ai clairement eu la liberté et été une femme libérée grâce à des générations de femmes avant moi. Aujourd’hui, j’ai le sentiment que ces acquis sont en danger, et je veux m’engager pour les préserver.»

L’initiative se veut 100% féminine et apolitique. «Le féminisme est une affaire transversale, quels que soient les champs professionnels ou les convictions politiques», insiste Christine Serdaly. C’est l’occasion aussi de faire des ponts entre plusieurs générations.»

Entre 80 et 120 participantes sont espérées. Filleules et marraines ont jusqu’au 3 juin pour s’inscrire gratuitement à travers le site marraines.eventbrite.ch ou à l’adresse MarrainesPourLe14Juin@gmail.com .

Créé: 15.05.2019, 19h15

Articles en relation

Des statues se parent de mauve, un mois avant la grève des femmes

Genève Des actions ont été menées dans chaque canton pour lancer le compte à rebours de la mobilisation féministe. Plus...

La grève des femmes obligera certaines crèches à fermer leurs portes

Garde d'enfant Plusieurs institutions ont d’ores et déjà annoncé qu’elles n’auront pas l’effectif suffisant pour ouvrir. Plus...

Une place aux hommes dans la grève des femmes

Commentaire Opinion Laisser les hommes en arrière-ligne de la grève féministe du 14 juin, une idée contre productive pour Lise Bailat. Plus...

La grève des femmes doit-elle être ouverte à tous?

Face-à-face Une élue libérale-radicale et une syndicaliste confrontent leurs idées sur la place des hommes lors des manifestations du 14 juin. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...