Passer au contenu principal

Les pompiers du SIS réclament des effectifs supplémentaires

La commission du personnel s'inquiète de l'ouverture de trois casernes 24 heures sur 24 en 2020. Le Municipal bouge.

Laurent Guiraud / Archives

Un risque pour la population, mais aussi pour les collaborateurs. Les pompiers du Service d'incendie et de secours (SIS) estiment qu'il y a urgence à renforcer leur effectif. La commission du personnel vient d'écrire au Conseil municipal de la Ville de Genève afin que celui-ci soutienne un projet récemment déposé par Ensemble à gauche, réclamant 25 postes en plus au prochain budget. En vue, notamment, de pouvoir faire face à l'ouverture 24 heures sur 24 des trois casernes urbaines dès 2020.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.