Une manifestation contre les traités de libre-échange

GenèveDénonçant la tyrannie des multinationales, près de 500 personnes ont défilé dans le calme, samedi.

Image: Demir Sönmez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Non à la tyrannie des multinationales», pouvait-on lire sur la banderole en tête du cortège. Samedi, des manifestants ont clamé haut et fort leur crainte que les multinationales ne s’accaparent des domaines habituellement du ressort des services publics. «L’accord sur le commerce des services (Tisa) est une atteinte profonde au code génétique de nos sociétés», a lancé Paolo Gilardi, membre du comité Stop Tisa. Les manifestants ont défilé en musique et sans incident de la zone piétonne du Mont-Blanc à Uni Mail.

Selon eux, ces traités négociés en secret menacent aussi les normes sociales, environnementales et sanitaires de la société. Les syndicats ainsi que la gauche étaient largement représentés dans le cortège. Des manifestations similaires ont eu lieu dans de nombreux pays européens.

L’idée d’un accord sur le commerce des services a été lancée par les Etats-Unis et proposée à un groupe de membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le groupe dit Really Good Friends, à la suite de l’impasse des négociations du Cycle de Doha. Depuis février 2012, le groupe se réunit de manière régulière à Genève.

(ATS/TDG)

Créé: 12.10.2014, 20h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scrutin annulé: Pagani vilipendé
Plus...