Passer au contenu principal

Malaise au MCG, des candidats ont été biffés des listes électorales à leur insu

Deux élus du Municipal estiment avoir été trompés par un troisième. Le Bureau directeur du parti s’explique.

À Meyrin, la campagne électorale ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour le MCG.
À Meyrin, la campagne électorale ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour le MCG.
MAGALI GIRARDIN

Le psychodrame a secoué le Conseil municipal de Meyrin, où un élu du Mouvement citoyens genevois s’est attiré les foudres de ses collègues de groupe. Mais l’affaire rebondit au Bureau directeur du parti. Elle tombe en pleine campagne pour les élections municipales.

C’est justement ce scrutin du 15 mars dont il est question. Explications: à Meyrin, trois sortants se représentent. L’un d’eux, Roger Frauchiger, second vice-président du Municipal, est mandaté par son parti pour déposer à la Chancellerie la liste des candidats meyrinois. Sur la liste provisoire figuraient les noms de ses collègues Stéphane Pachoud et Corinne Wullschleger. Mais ces derniers ont été biffés de la liste définitive, à leur insu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.