Passer au contenu principal

Maîtrise du français: des profs s'alarment mais ne tirent pas sur les SMS

L’école gagne à connaître et à prendre en compte les différentes pratiques langagières des élèves, estime Christophe Reuland, doyen à l’Ecole de commerce Aimée-Stitelmann.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.