Passer au contenu principal

Luc Barthassat trouve refuge au MCG

L'ancien conseiller d'État démocrate-chrétien rejoint le Mouvement citoyens genevois. Et brigue dans la foulée un siège à la Mairie de la Ville de Genève.

À côté du conseiller municipal Daniel Sormanni, l'ancien magistrat tentera de briguer un siège au Conseil administratif de la Ville de Genève.
À côté du conseiller municipal Daniel Sormanni, l'ancien magistrat tentera de briguer un siège au Conseil administratif de la Ville de Genève.
Lucien Fortunati

La rumeur courait dans la République, elle est désormais confirmée: l'ancien conseiller d'État démocrate-chrétien Luc Barthassat rejoindra les rangs du Mouvement citoyens genevois. Celui qui a abruptement perdu son siège à la Tour Baudet lors des dernières élections cantonales n'a apparemment pas perdu le goût de la politique, puisqu'il convoite dans la foulée le Conseil administratif de la Ville de Genève, comme le révèle le «GHI» aujourd'hui.

L'ancien magistrat ne se présentera pas seul dans la conquête de l'Exécutif municipal, et figurera à côté du conseiller municipal MCG Daniel Sormanni. «On est très complémentaire Daniel Sormanni et moi. Il a une grande expérience aux finances et j’apporte mes propres compétences», déclare Luc Barthassat à l'hebdomadaire.

Les thématiques que compte défendre l'intéressé? «Transport, environnement, lutte contre la pollution», déclare l'intéressé. Mais aussi un «rééquilibrage des subventions dans les domaines sportif et culturel».

Une question brûlante demeure: pourquoi le MCG? Sa réponse: «On m’a souvent dit que j’étais le MCG du PDC! C’est un des partis du centre à Genève. Et surtout, il n’est pas mêlé aux affaires que ce soit celle des notes de frais ou l’affaire Maudet».

À noter encore que ce ticket doit encore être validé par une assemblée générale des délégués, le 9 décembre.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.