Passer au contenu principal

Luc Barthassat dans la tourmente des notes de frais

L’ancien magistrat a utilisé sa carte de crédit de conseiller d’État, quand la sienne «ne passait pas». Mais il a remboursé.

Luc Barthassat avait utilisé la carte Visa Gold de l’État pour payer une facture chez Harley-Davidson à Genève.
Luc Barthassat avait utilisé la carte Visa Gold de l’État pour payer une facture chez Harley-Davidson à Genève.
Maxime Schmid

Après la Ville, au tour du Canton. L’affaire des notes de frais qui alimente la polémique depuis une douzaine de jours prend une nouvelle tournure. En ligne de mire: l’ancien conseiller d’État Luc Barthassat, non réélu ce printemps. Le démocrate-chrétien a parfois utilisé sa carte de crédit professionnelle à des fins privées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.