Passer au contenu principal

Luc Barthassat nous dit comment il veut changer

Le ministre des Transports affirme avoir entendu le coup de semonce. Mais peut-il vraiment changer en profondeur?

«Je vais changer dans le sens que je veux simplement redevenir le Luc d’avant mon arrivée au Conseil d’État.»
«Je vais changer dans le sens que je veux simplement redevenir le Luc d’avant mon arrivée au Conseil d’État.»
Georges Cabrera

Dimanche, le conseiller d’État Luc Barthassat subissait un revers menaçant sa réélection. Mardi, le PDC contacte la «Tribune de Genève»: «Le magistrat a tiré les leçons de sa défaite, explique Philippe Fleury, chef de campagne. Il va changer, notamment de style, et il tient à le dire.» Nous avons accepté cette demande pour traiter de ce point particulier qui n’a cessé d’empoisonner sa législature. Interview du magistrat, encadré de très près par sa nouvelle équipe, dont son frère Stéphane Barthassat. Qui n’hésite pas à intervenir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.