Passer au contenu principal

La loi sur la mobilité passe. L’initiative Verte est maintenue

La droite retouche l’accord sur les transports. Les Genevois voteront sur l’initiative et le contreprojet en juin.

La mobilité était au cœur des débats vendredi soir au Grand Conseil.
La mobilité était au cœur des débats vendredi soir au Grand Conseil.
Laurent Guiraud

Après sept heures de débat, l’accord sur les transports, mis sous toit par un groupe interpartis, a été validé par le parlement en fin de soirée vendredi. Il a recueilli 57 voix (PLR, PDC, PS, quelques MCG et Verts) contre 33 non (UDC, EAG, quelques MCG et Verts), et 2 abstentions. Le texte a été validé, mais il a aussi été modifié. Que reste-t-il du compromis sur la mobilité? L’essentiel (lire nos dernières éditions) des mesures annoncées. Sur proposition du PLR, la majorité a simplement biffé la taxation du parking des deux roues motorisés au centre-ville. A gauche, le PS décide malgré tout de soutenir le texte, alors que les Verts se divisent: les uns le soutenant malgré tout, les autres le refusant. Corollaire: le parti maintient son initiative en faveur de la mobilité des transports publics, qui passera devant le peuple en juin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.