Le logement reste une denrée rare à Genève

PénurieLe taux de vacance stagne à un niveau faible (0,54%), malgré le grand nombre de logements construits.

Construction de logements au quartier de l'Adret, à Lancy.

Construction de logements au quartier de l'Adret, à Lancy. Image: Steeve Iuncker

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pénurie de logements continue de frapper Genève. Au 1er juin, on ne comptait que 1260 appartements disponibles sur le marché. Cela correspond à un taux de vacance de 0,54%, comme l'indique ce matin l'Office cantonal de la statistique.

Le taux de vacance reste bas à Genève depuis une quinzaine d'années. Il se situait à environ 0,2% au début des années 2000 et ne fait qu'augmenter depuis, mais de manière très lente. En 2017, il était à 0,51% et, en 2018, à 0,53%.

Ainsi, malgré les très nombreux logements construits ces dernières années, Genève reste à des niveaux bien en-dessous du seuil de fluidité du marché.

La pénurie est la plus forte dans la catégorie des cinq-pièces (0,36%). A l'inverse, les sept-pièces sont les plus faciles à trouver (taux de 1,37%). Encore faut-il pouvoir en payer le prix puisque le loyer médian de ceux qui sont sur le marché s'élève à 5500 francs! Pour les studios vacants, le loyer médian s'établit à 1100 francs. Des prix qui, là encore, peuvent expliquer leur disponibilité.

La ville de Genève, qui concentre 46% du parc locatif, regroupe 54% des logements vacants. Son taux de vacance y est plus élevé que la moyenne (0,67%).

Créé: 30.07.2019, 11h21

Articles en relation

Les hypothèques à taux négatif débarquent en Suisse!

Immobilier Selon le «Tages-Anzeiger», les banques cantonales de Zoug et des Grisons paient des clients qui veulent un crédit. Plus...

Les bailleurs moins gourmands à la relocation

Immobilier Les loyers augmentent, mais les hausses lors du changement de locataire sont moins brutales. Plus...

Les prix de l'immobilier poursuivent leur envol

Suisse Le prix pour les maisons a bondi au mois de juin de 3,9% sur un an et celui des appartements de 1,4%. Les taux bas rendent le marché immobilier des plus attrayants. Plus...

Les cadeaux à l’entrée offerts aux locataires mettent en colère l’Asloca

Immobilier Déjà observée en périphérie, cette pratique arrive en ville. Elle permet aux bailleurs d’y maintenir les loyers élevés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.