La littérature immobilière s’offre une bibliothèque au cœur de la ville

GenèveFruit d’une initiative privée, l’espace sis au 4, boulevard James-Fazy contient déjà près de 600 ouvrages. Il a été inauguré ce mardi 11 juin.

inaugurée le 11 juin, la Bibliothèque de l'immobilier contient déjà près de 600 ouvrages en libre consultation ou en prêt.

inaugurée le 11 juin, la Bibliothèque de l'immobilier contient déjà près de 600 ouvrages en libre consultation ou en prêt. Image: STEEVE IUNCKER-GOMEZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La petite arcade qui fait l’angle entre le boulevard James-Fazy et la rue des Terreaux-du-Temple a trouvé sa vocation. Désormais, on viendra y consulter gratuitement des livres. Mais pas n’importe lesquels. Les quelque 600 ouvrages qui garnissent les rayonnages font la part belle au domaine de l’immobilier.

Double vocation

Cette nouvelle bibliothèque, ouverte depuis le mois d’avril, a été officiellement inaugurée ce mardi 11 juin. Elle est le fruit d’une initiative privée émanant du groupe Naef immobilier. «Nous avons déjà certains trésors, dont un recueil de feuillets concernant la cathédrale Saint-Pierre et un livre traitant spécifiquement des immeubles subventionnés à Genève», révèle Étienne Nagy, directeur général de Naef immobilier.

La vocation du lieu est double. D’une part, mettre à la disposition des professionnels, des étudiants, des architectes, mais aussi du grand public, des ouvrages traitant de l’immobilier au sens large. Ces derniers sont disponibles en libre consultation ou en prêt. D’autre part, l’arcade se veut un lieu de dialogue et d’événements, «où nous organiserons des conférences et des présentations de livres plusieurs fois par année, selon l’actualité», poursuit le directeur général.

Huit domaines abordés

La collection, qui s’enrichira au fil des dons et des acquisitions de nouveaux ouvrages, englobe plusieurs thèmes liés à l’immobilier. L’architecture, notamment genevoise, y tient évidemment une place de choix, mais on trouve également des sections consacrées à l’histoire, à l’urbanisme, au droit, à l’économie, à la digitalisation et au développement durable. «Ces deux derniers thèmes sont assez nouveaux, il existe encore peu de livres sur le sujet», confie Étienne Nagy.

Sur les rayons, on découvre encore une petite section composée de romans et de bandes dessinées tournant autour du thème de l’architecture.

Catalogue en ligne

La Bibliothèque de l’immobilier sise au 4, boulevard James-Fazy, est actuellement animée par trois étudiants de l’Université. Elle est ouverte trois après-midis par semaine, les mardis et mercredis de 13 h 15 à 17 h, les jeudis de 14 h 15 à 18 h. À noter que durant les deux mois d’été, elle n’ouvrira que le jeudi. Une salle de lecture a été aménagée dans le sous-sol de l’arcade. Un catalogue en ligne est également disponible sur le site www.biblioimmo.ch. On y retrouvera un formulaire d’adhésion gratuite, petite formalité que l’on peut également remplir directement à l’arcade.

«Notre objectif n’était pas de créer une bibliothèque Naef, mais un lieu accessible à tous, y compris à nos confrères, indique encore Étienne Nagy. C’est pour l’heure un projet modeste au service de la population et des professionnels, mais qui ne demande qu’à se développer pour devenir une sorte de petite «Société de lecture immobilière». À terme, nous espérons atteindre le millier d’ouvrages.» (TDG)

Créé: 11.06.2019, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...